La Minute Cocotte

20 novembre 2017

La courge spaghetti façon pâtes au pesto

courge spaghetti 1

Hello !

Comme promis, je reviens avec une deuxième recette de courge. Ca tombe bien c'est la saison des courges donc profitons-en ! Ce coup-ci l'heureuse élue est la courge spaghetti !

J'avoue que c'est une découverte toute récente pour moi, je ne connaissais même pas l'existence de cette courge auparavant mais quand j'ai appris qu'après cuisson, toute la chair à l'intérieur se transformait en petites vermicelles - d'où son nom - je me suis dit qu'il fallait que j'essaie !

Bon alors ça donne quoi ? Et bien c'est vrai !! Après la cuisson, on obtient pleins de petits "spaghettis" transparents en grattant la chair de la courge, c'est vraiment marrant ! Du coup, j'ai opté pour une recette de spaghettis euh pardon - de courge spaghetti au pesto et gruyère rapé, simple et classique ! Cette recette ultra simple est une dérivée de celle du blog de Megalowfood, un blog spécialisé dans les recettes IG bas que j'affectionne de plus en plus et dont vous entendrez parler régulièrement par ici.

Ingrédients pour 2 personnes :

- 1 courge spaghetti

- 4 grosses cuillères à soupe de pesto

- 2 cuillères à soupe de sauce tomate

- du gruyère rapé (à votre convenance)

Préchauffez le four à 180°C pendant une dizaine de minutes. Mettez-y la courge entière pendant une heure. Vous pouvez éventuellement la cuire la veille (pour ma part, j'avais fait cuire mon patidou et ma courge le même soir afin d'optimiser l'utilisation du four).

Ensuite, coupez la en deux, et enlever les pépins. Avec une fourchette, raclez la courge afin de libérer les fameux "spaghettis". Mettez 2 cuillères de pesto dans chaque moitié de courge, mélangez bien. Assaisonnez puis ajoutez une cuillère de sauce tomate et saupoudrez de gruyère rapé.

Remettez au four pendant une dizaine de minutes pour faire gratiner et c'est prêt !

Si vous avez fait cuire la courge la veille comme moi, il ne vous reste alos plus qu'à assaisonner la courge et c'est donc un repas potentiellement prêt en 15 minutes qui vous attend ! C'est pas beau, ça ?!!

Pour celles qui auraient des inquiétudes par rapport au goût, je vous rassure, cette courge n'a pas un goût très fort, il est même assez neutre, je trouve. Donc n'ayez pas peur de bien assaisonner, sinon le plat risque d'être assez fade.

J'espère que ces nouvelles recettes saines vous plaisent autant qu'à moi ! Je ne sais pas vous, mais en ce moment, j'adore passer du temps dans ma cuisine pour tester de nouvelles recette légères à base de légumes. Cette année, l'hiver ne m'aura pas !

Je reviens très vite avec des petites nouveautés !

Posté par shanghaijess à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


14 novembre 2017

Le pain miraculeux à IG bas

pain 2 1 2

Hello les girls,

Comme promis, me voici de retour avec une nouvelle recette IG bas. J'essaie de plus en plus d'appliquer les principes du régime IG bas dans mon alimentation et ça me permet de tester pleins de nouvelles recettes, ce qui est toujours un grand plaisir !

Le gros avantage du régime IG est qu'en modifiant quelques ingrédients, on peut faire baisser l'IG d'un plat assez facilement et en conséquence pouvoir se faire plaisir sans culpabilité... Ce qui est tout simplement canon, pas vrai ? J'ai donc décidé de m'attaquer au mal incarné, au grand ennemi du régime, et je veux bien sûr parler du pain ! Le pain étant composé de farine de blé blanche classique, a un IG élevé, et est généralement exclus de la plupart des régimes. Pour ma part, il a été carrément banni de mon alimentation depuis des années alors que j'adore ça. En bref, ce n'est pas avec moi que les boulangers vont mettre du beurre dans leurs épinards... (vive les expressions de grand-mère)

Mais comment faire pour rendre son pain plus "IG bas" ? Et bien en utilisant du son d'avoine et de la farine d'épeautre complète ! J'ai trouvé cette recette magique dans un livre que je viens d'acheter et que je trouve tout bonnement génial car il transforme plusieurs plats à IG élevé en plats super sains et consistants à IG bas. Ce livre s'appelle Je mange sain et bio, même au boulot ! et il été écrit par Marie Chioca, l'experte en recettes à IG bas. (Par contre, il est assez dur à trouver en magasin, j'ai dû le commander sur amazon.)

La recette s'appelle Pain de mie facile au son d'avoine, la voici :

Ingrédients :

- 375g de farine T110 de blé ou de grand épeautre

- 100g de son d'avoine

- 10g de sel fin

- 1 sachet de levure de boulanger déshydratée

- 40cl d'eau tiède

- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive

- 2 cuillères à soupe de sirop d'agave ou 3 c. à soupe de miel

Mélanger dans un saladier la farine, le son d'avoine et le sel. Faire un puits.

Délayer la levure dans l'eau tiède, puis verser dans le puits avec l'huile et le sirop d'agave. Mélanger 3 min au robot ou à la cuillère en bois, puis verser dans un moule à cake chemisé de papier cuisson. Laisser lever environ 1 heure à température ambiante sous un torchon mouillé.

Vaporiser un peu d'eau sur le pain, enfourner le moule dans un four froid et régler le thermostat à 180°C. Le pain va terminer de lever pendant le préchauffage du four.

Laisser cuire 50 min, puis laisser refroidir avant de démouler. Ne pas trancher le pain encore chaud, cela l'écraserait et abimerait la mie !

Et vous obtenez un pain délicieux avec une mie dense et souple, non seulement très bon mais aussi très consistant. De plus, le son d'avoine a une action coupe-faim plutôt efficace ! Il est parfait pour les tartines du matin, ou un sandwich à emporter au bureau pour le midi. Pour le conserver plus longtemps, vous pouvez le découper en tranches et les faire congeler 2 par 2.  Pour ma part, je suis conquise, je l'ai déjà réalisé 2 ou 3 fois en l'espace de quelques semaines tellement je l'apprécie. (ainsi que le chéri qui se l'enfile tellement vite que je dois me dépécher de congeler les tranches avant qu'il ne les mange toutes...!)

Si vous le testez, n'hésitez pas à m'en parler et à partager vos photos !

A++

pain 1 1 2

08 novembre 2017

Le patidou cocotte : léger et trop bon !

patidou1 1 1

Hello les filles !

Comment allez-vous ? De mon côté, j'étais en vacances et des vacances sportives puisque je suis allée faire un nouveau stage de voile dont je vous parlerai bientôt !!  ;-p

Ce qui explique mon absence sur le blog... Mais je vais me rattraper ! En effet, j'ai testé pleins de nouvelles recettes IG bas dernièrement et j'ai hâte de vous raconter ça.

J'ai notamment testé un certain nombre de recettes à base de courge après avoir faire un petit tour à la Ferme de Viltain, le paradis des fruits et légumes à ramasser dans les champs soi-même ! Je crois qu'ils proposent pas loin d'une dizaine de variétés de courges, c'est vraiment top et du coup, j'ai pu essayer deux variétés que je ne connaissais pas : le patidou et la courge spaghettis.

J'ai commencé par le patidou, qui est une courge plutôt "jolie" et peut faire office de déco sympa notamment au moment d'Halloween ! Après une petite recherche sur internet, j'ai opté pour une recette très simple trouvée sur marmiton : le patidou cocotte (dérivé de l'oeuf cocotte). Après réalisation et dégustation, la recette a été validée aussi bien par mon chéri que par moi ! Le petit goût légèrement sucré et la texture du patidou se marie très bien avec l'oeuf et la crème, c'est un grand oui ! (et oui, je regarde Danse avec les Stars - et j'assume totalement...)

Ingrédients pour 2 personnes :

- 2 patidoux

- 2 oeufs

- du fromage rapé

- 2 cuillères à soupe de crème fraiche

Préchauffer le four à 200 degrés.

Couper le chapeau du patidou et le mettre de côté. Evider les graines. Mettre les patidoux au four (sans le chapeau) et laisser cuire 45 min. Au bout de 45 min, les sortir du four, casser un oeuf dans la cavité de chacun, ajouter une cuillère de crème fraiche, assaisonner puis recouvrir de fromage rapé.

Remettre le patidou au four avec son chapeau et laisser cuire encore 15 min. Et c'est prêt !

On peut difficilement faire plus facile, non ? Ce que j'apprécie particulièrement est la présentation de ce plat, le rendu est vraiment sympa même après la cuisson. Ca fait vraiment un chouette plat de saison parfait pour un diner entre amis. Mon seul regret est qu'on trouve assez peu de courges dans le commerce à part le potimaron et la courge butternut (et encore on ne trouve pas cette dernière partout), donc si vous avez la chance de tomber sur un patidou ou bien de pouvoir aller à la ferme de Viltain, n'hésitez pas à en acheter un ou deux pour tester, vous ne le regretterez pas ! Et pour celles qui n'en trouvent pas, vous pouvez tester la recette avec des courgettes rondes, le goût sera bien sûr différent, mais vous gardez la présentation sympa !

patidou2 1 2

25 octobre 2017

J'ai couru les 20km de Paris 2017 !

course1 2

Hello les girls,

Aujourd'hui on va parler sport, et plus précisément course à pied ! 

Courir les 20km de Paris en moins de 2 heures était mon objectif de cette rentrée (je vous en parle ICI). Courir à 10km/h en moyenne peut paraitre "facile" ou du moins pas si compliqué que ça, mais ça dépend des capacités de chacun. Pour ma part, la vitesse à laquelle je me sens à l'aise quand je cours, tourne autour de 9,4km/h. C'est la vitesse à laquelle je cours quand je ne force pas. Je peux courir à 10km/h, sans trop de difficulté mais sur quelques kilomètres, pas sur 20km. Et de manière général, je cours rarement plus de 12km habituellement.  

Donc pour atteindre cet objectif, j'ai dû travailler à la fois sur la vitesse et l'endurance. J'ai suivi un entrainement sur 8 semaines à raison de 3 séances par semaine. C'est un entrainement que j'ai trouvé dans un magazine, il est donc assez classique avec une séance de 1h avec du fractionné, une séance "tanquille" sans fractionné et puis une sortie longue avec du fractionné.

Malgré quelques aléas, je pense avoir suivi cet entrainement de façon sérieuse et je pense que j'étais bien préparée pour le Jour J. Malheureusement la semaine du 20km, j'ai très très mal dormi toute la semaine (entre autre à cause de voisins bruyants), ce qui fait qu'arrivée au week-end, j'étais crevée. Et pour couronner le tout, la veille de la course, nous étions invités à un diner d'anniversaire prévu de longue date, ce qui n'a pas amélioré mon état même si on est parti tôt. Cela a quand même bien entamé ma confiance en mes capacités car le niveau de fatigue est très impactant même quand on s'est bien entrainé.

Le Jour J :

J'arrive avec environ 30 minutes d'avance pour ne pas avoir à attendre trop longtemps. J'ai bien sur prévu suffisamment de temps pour pouvoir passer aux toilettes avant le départ. Et oui, la gestion "des toilettes" est très problématique pour nous les filles pendant une course, donc il faut toujours bien anticiper à ce niveau-là...! Et là, grosse surprise, je constate qu'il n'y a qu'une dizaine de toilettes et une queue qui doit bien faire 150m de long... Je suis sidérée que l'organisation ait prévu si peu de toilettes au départ de la course alors qu'il y a tout de même 35.000 coureurs de prévu ! Incroyable !

Bref, n'ayant pas beaucoup de temps, je préfère renoncer et rentrer dans mon sas de départ. J'irai faire pipi dès qu'on rentrera dans les bois...

Après quelques minutes d'attente, ça y est le départ est donné ! Et ça démarre assez mal pour moi car j'ai très très envie d'aller aux toilettes... Et comme c'est très inconfortable de courir dans ces conditions, je commence très vite à avoir mal au ventre. Je n'arrive pas à réguler ma vitesse, je vais soit trop vite soit trop lentement, et je ne pense qu'à une chose : trouver un endroit pour faire pipi au plus viiiiiite ! Maheureusement, je dois attendre le 4e km pour réussir à trouver le bon endroit.

A partir de là, ça va beaucoup mieux ! Je me déleste de mon pull (il faisait assez chaud, dans les 16 degrés) et je peux enfin me concentrer sur la course. Je me rends compte qu'il faut que je rattrape mon retard et du coup j'accélère fortement et je dépasse allégèrement la vitesse de 10,2km/h que je m'étais fixée. J'arrive à rattraper mon retard et boucle mon premier 10km en 1h pile.

Tout se passe super bien jusqu'au 15e km, où je me commence à fatiguer, mais je pense toujours que je peux le faire en moins de 2 heures. Malheureusement à partir du 17e, ça devient de plus en plus dur et je sens que je commence à ralentir. Je m'accroche mais je vois les minutes qui passent et je sens que ça va être compliqué de tenir l'objectif... Malgré tout, j'essaye de tenir en priant pour ne pas faire beaucoup plus que 2 heures...

Au final :

Objectif presque atteint ! J'ai couru en 2h et 44 secondes, ce qui n'est pas si mal ! Pour me consoler, je me dis que si je n'avais pas fait de pause pipi forcée, j'aurais surement gagné les 2 minutes qui me manquaient pour atteindre mon objectif !!

Mais bon globalement, je suis plutôt satisfaite car je me suis vraiment accroché du début à la fin de cette course, qui n'avait pas commencé dans les meilleures conditions. C'est toujours très satisfaisant de voir ses efforts porter leurs fruits, surtout après des entrainements difficiles et contraignants !

Pour finir, je ne pourrai que vous recommander de participer à une course au moins une fois que vous soyez une grand coureuse ou une débutante de la course à pied. C'est vraiment une super expérience à tenter et on en retire toujours une grande fierté et une très grande satisfaction. Et ça, c'est bon pour le moral ! ;-p

Posté par shanghaijess à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

16 octobre 2017

Régime IG et succulents blinis de sarrasin (IG bas)

blini2 1 1

Hello les girls ! 

Je vous avais fait un poste sur mes bonnes intentions de la rentrée. Cela fait déjà un mois et je pense que c'est le moment de faire un petit état des lieux. Pour rappel, je me suis mise au régime depuis début septembre afin de perdre 3 kg pris ces derniers temps... 

Sur les conseils d'une copine, j'ai décidé d'appliquer les principes du régime IG (indice glycémique). Je ne suis pas une experte, mais pour vous expliquer ce régime en quelques mots : il s'agit de ne pas manger d'aliments pouvant provoquer des pics de glycémie tels que le sucre et les féculents blancs. Ces aliments ont donc un IG élevé. Ca se rapproche beaucoup du régime sans sucre que j'avais suivi il y a quelques années et dont j'essaie toujours de respecter les grandes lignes (selon ma motivation hihi)...  (Pour en savoir plus sur ce régime, rendez-vous à la fin de l'article!)

J'ai commencé par une phase d'attaque de 2 semaines pendant lesquelles j'ai été super sérieuse (j'ai même tenu le week-end!) : Pas de féculents blancs, beaucoup de fruits et légumes et des protéines pour la sassiété.  

Résultat, j'ai perdu assez rapidement 1,2 kg. Mais j'ai envie de dire que c'était le plus facile à perdre puisque c'est le kilo que j'avais pris cet été. Pour les deux autres kilos qui sont installés là depuis plus d'un an, ça va être une autre paire de manches... 

Surtout que chez moi, les régimes restrictifs tiennent peu de temps, car non seulement je me lasse vite, mais surtout je manque de volonté... Ben oui, j'aime trop les bonnes choses, quoi ! Et puis bon, les légumes, ce n'est pas trop ma tasse de thé... Du coup, forcément, passer ces 2 semaines, grosse baisse de motivation et je me suis un peu laché à partir du 2e week-end...

Du coup, j'ai décidé de ne pas faire durer cette phase trop restrictive et de commencer à me faire un peu plus plaisir car "pour aller loin, il faut ménager sa monture", comme dirait nos grand-mères ! Et c'est ça qui est vraiment canon dans le régime IG, c'est que vous pouvez continuer à vous faire plaisir ! Il suffit tout simplement de remplacer les farines blanches (farine de blé classique) qui ont un IG élevé par d'autres types de farines telles que les farines d'épeautre ou de sarrasin qui elles ont un IG bas.

Et du coup, à moi les plats junk food version saine et light !!! De cette façon, vous pouvez faire des pizza ou des quiches par exemple, car dans ce régime, le gras n'est pas un problème. Je vous en donne aujourd'hui un exemple en partageant cette recette de blini de sarrasin au saumon que j'ai trouvée sur le blog d'une des "star" du régime IG, Ella du blog Megalowfood.

Pour la recette de base du blini, je n'ai rien changé, mais j'ai apporté ma petite touche perso pour la garniture avec une petite sauce à l'échalotte que j'adore... Vous m'en direz des nouvelles !

Ingrédients pour 4 blinis :

  • 85g de farine de sarrasin
  • 200g de fromage blanc 0%
  • 1 gros œuf
  • ½ sachet de levure chimique
  • Fleur de sel
  • Poivre

 Mélanger la farine de sarrasin avec la levure chimique, le sel et le poivre. Ajouter l’œuf et mélanger. Puis ajouter le fromage blanc et mélanger. 

Laisser reposer au frais pendant 30minutes environ (étape non nécessaire si vous mélanger la pâte au robot comme moi). Et pour finir, il n'y a plus qu'à faire cuire environ 2 min de chaque côté, dans une poêle non adhésive.

Pour la petite sauce au fromage blanc : prenez un pot de fromage blanc, et ajoutez-y le jus d'un demi citron ainsi qu'une échalotte émincée. Assaisonnez bien avec du sel et du poivre. Tartinez le tout sur un blini puis ajoutez une tranche de saumon fumé et un peu de salade assaisonnée avec quelques gouttes de citron : un régal ! 

Pour plus d'info et d'explications sur le régime IG, je vous recommende l'article suivant par la Grande prêtresse du régime IG, Marie Chioca : IG Bas, forme et minceur   ou encore celui-ci du blog Voyage Gourmand.

 Suivez-moi sur Instagram : @shanghaijess

blini3 1 1


01 octobre 2017

Je teste une dégustation de champagne !

champagne1 1 1

Hello les filles, comment allez-vous ? 

Bien que je ne sois pas fan des saisons froides, j'attends avec impatience que l'automne arrive pour de bon afin de me mettre en mode cocooning. J'ai des envies des soupes au potimarron, de décorations d'Halloween et de chocolats chauds sirotés sur mon canapé en regardant tomber la pluie... Mais ce n'est pas le sujet du jour, puisque je veux vous parler bulles chic et choc : de champagne ! 

J'avais reçu une box dans laquelle je pouvais tester une dégustation de champagne, et j'ai donc décidé d'y aller avec mon chéri. L'offre comprenait une coupe de champagne accompagnée de rillettes de notre choix. Le champagne était proposé en fonction des rillettes choisies afin d'assurer un accord parfait. Et bien figurez-vous que le champagne que nous avons goûté nous a tellement plu que nous avons décidé d'en acheter une bouteille sur le champ ! Je ne saurai pas le décrire en détail, mais le sentiment que j'ai eu, est qu'il semblait trop bon pour être du champagne ! Il était assez vineux, avec peu de bulles, mais très fines. C'était très fin, un régal ! Ca n'avait tout simplement rien à voir avec le champagne que nous buvions habituellement qui est beaucoup plus pétillant et fort. 

Par ailleurs, nous avons apprécié le cadre. La cave s'appelle "Dilettantes, la Maison du Champagne". Elle est bien évidemment spécialisée dans le champagne et ne propose que ça. Elle est très bien placée dans le quartier super sympa de Saint-Michel à Paris (pratique pour aller se balader après!). C'est une ancienne cave à vin située en sous-sol, bien aménagée et cosy.  

Cette expérience m'a tellement plu que j'ai décidé d'offrir une dégustation à mon père. Avec la participation de mes frères et soeurs, nous lui avons offert la formule déjeuner qui propose la dégustation de 3 champagnes en accord avec 3 plats différents. 

Nous avons commencé par des rillettes de poisson accompagnées d'un champagne succulent. Il ressemblait beaucoup à celui que j'avais déja dégusté mais encore meilleur, très vineux, plus fin et raffiné avec des bulles très fines et délicates. Ensuite, est venu une grosse assiette couverte des différents types de charcuteries et fromages. Avec ça, nous avons goûté un champagne plus classique, dans le sens où il ressemble plus au type de champagne qu'on achète habituellement dans le commerce. Le repas s'est terminé sur une touche sucrée avec entre autres des chamalow et pop cakes, qui ont été dégustés avec un champagne pétillant au goût prononcé. C'est celui que j'ai le moins aimé, mais le préféré de mon père ! Comme quoi, les goûts et les couleurs... 

Il va s'en dire que tous les produits goûtés sont artisanaux et de très très belle qualité. Les champagnes sont fabriqués par des petits producteurs. La cave en elle-même est un très bel endroit et le service est top. Pendant la dégustation, un serveur - sommelier nous donne tout un tas d'explications sur les différents types de cépages ainsi que sur la fabrication du champagne. C'est super intéressant, et on a l'impression de joindre l'utile à l'agréable ! 

Mon ressenti : 

J'ai passé un super moment ! Déjà, j'ai trouvé ça vraiment top de pouvoir le partager avec mon père. Ca n'arrive pas si souvent de se faire des moments père-fille et là, c'était l'occasion rêvée. Ca peut évidemment être parfait également pour passer une soirée en tête à tête avec son amoureux ! 

Il faut également préciser qu'il n'y a absolument pas besoin d'être un grand amateur de vin, d'alcool ou de champagne pour passer un bon moment. Pour ma part, je n'aime ni le vin, ni l'alcool et jusqu'à présent je buvais un peu de champagne de temps en temps, mais sans réel plaisir. Cette dégustation m'a ouvert les yeux et m'a fait découvrir que je pouvais apprécier le champagne mais du champagne de qualité !!! Et oui, j'ai des goûts de luxe ! Les champagnes qui me plaisent sont plutôt vineux avec peu de bulles mais très fines, et ce sont des champagnes assez couteux : entre 30 et 50 euros pour les deux qui m'ont plu... Alors oui, clairement on n'en boira pas tous les jours, mais bon, si un jour on doit fêter un évênement important, on saura où trouver du bon champagne ! ;-))

champagne3 1

Suivez-moi sur instagram : @shanghaijess

champagne2 1

 

Posté par shanghaijess à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 septembre 2017

Pas de blues de la rentrée cette année !

rentrée1 1

Hello les filles !

Après les articles vacances, il fallait bien que j'écrive un petit post spécial rentrée de septembre ! Bien que ça fait des années que j'ai quitté le monde des études, septembre reste toujours associée à la reprise des classes dans mon esprit. C'est aussi synonyme d'un renouveau, d'un nouveau début ou d'une nouvelle phase marqué par la fin des vacances et la fin des beaux jours.

Et forcément qui dit reprise dit également bonnes résolutions de la rentrée !! Un exercice que j'affectionne à chaque "reprise" (que ce soit en janvier ou en septembre) car j'adore l'idée de me fixer de nouveaux objectifs pour un repartir sur de "bonnes bases".

Ca permet aussi de concentrer ses pensées sur des choses positives, de se mobiliser sur de nouveaux challenges et d'oublier un peu les mauvais côtés de septembre, à savoir : la grisaille qui revient à grands pas, les températures qui baissent et les journées qui semblent raccourcir à la vitesse de la lumière...

Malgré tout, cette rentrée, je me sens pleine d'énergie positive, prête à attaquer cette fin d'année 2017 dans les meilleures conditions ! Alors quels sont mes objectifs ?

1. Tout d'abord le moins fun : Perdre du poids !

Et oui, la balance affiche +3 KG cette rentrée ! J'ai pris 2 KG l'année dernière + 1 KG cet été. Bien que j'aime me lancer des défis et tester de nouveaux régimes, je me suis un peu laissée aller ces derniers mois (il faut dire que mon burnout n'a pas aidé...) et du coup, 2 petits kilos sont venus s'installer tranquillement sous mon nez... Pour les kilos de l'été, c'est un peu normal chez moi on va dire, j'aime me faire plaisir l'été donc je rentre généralement avec 1 ou 2 KG de plus sur la balance, mais ils repartent généralement assez rapidement, donc je ne me fais pas de soucis pour ceux-là. Toujours est-il que je n'ai jamais été aussi lourde, donc là j'ai décidé de me reprendre en main manu militari !

Au programme : dans la continuité du régime sans sucre qui préconise d'arrêter le sucre et sucre lent sous toute ses formes, j'arrête donc les féculents "blancs" que j'affectionne particulièrement comme le pain, les pâtes et le riz... snif snif ! Et je mange des protéines et des légumes. Et bien sur, je continue le sport.

2. Apprendre à cuisiner différemment 

Dans la même lignée que le premier objectif, j'ai décidé d'arrêter également de trop consommer de farine "blanche", c'est à dire de la farine de blé qu'on utilise classiquement pour faire des gâteaux et autres. J'ai découvert récemment grâce à une copine, qu'on pouvait utiliser une très grande diversité de farines telles que les farines de grand et petit épeautre ou la farine de sarrasin par exemple pour réaliser les mêmes plats qu'avec la farine de blé classique. L'avantage de ces farines-là est qu'elles ne provoquent pas de pic de glycémie comme la farine de blé et sont donc bien plus bénéfiques. Il y a donc pleins de nouvelles recettes qui vont arriver sur le blog, youpi !

3. Faire les 20 KM de Paris en moins de 2 heures

Et oui, loin de me démoraliser, mon échec au marathon m'a donné la pêche ! Je travaille donc à améliorer ma vitesse sur des distances plus courtes. Mon dernier 20 KM remonte à 3 ou 4 ans maintenant, donc en plus ça me fait plaisir de refaire cette course mythique !

4. Continuer et finir mes cours de programmation Javascript sur la Khan Accademy

Je vous avais annoncé il y a quelques mois que j'avais décidé de prendre des cours de programmation en ligne et gratuits sur le site de la Khan Accademy (je vous en parle ICI). Et bien, j'ai été très studieuse puisqu'avant de partir en vacances, j'avais déjà réalisé 65% des cours. Et je compte bien aller jusqu'au bout !

Voilà voilà ! Bon en réalité, j'ai des tas d'envies et d'idées mais les semaines passent à une vitesse dingue, et je préfère rester réaliste... J'ai donc sélectionné les plus importantes et je garde les autres dans un coin de la tête, on ne sait jamais !

Et de votre côté, quelles sont vos envies pour cette fin d'année ?

Posté par shanghaijess à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 septembre 2017

Des vacances parfaites sur l'Ile de Ré

ilederé1 1

Hello les girls,

Voici le dernier article "vacances d'été" de la série... Un dernier petit moment ensoleillé !  

Comme tous les ans depuis 3 ans, nous sommes allés sur l'Ile de Ré... Encore? Et bien oui, cette année nous avons récidivé et nous avons même décidé d'y rester 2 semaines, tellement on adore cet endroit ! ^^

Le point très important pour un séjour réussi est de choisir soigneusement son lieu d'habitation. Nous passons habituellement par Air Bnb principalement pour le grand choix d'appartements proposés mais aussi pour ses garanties. Notre choix cette année s'est porté sur une charmante maisonnette entourée d'un adorable jardin située à Bois Plage pour un prix tout à fait raisonnable. 

Nous avons été ravis de notre choix : bien que très petite, la maisonnette était très bien équipée et fonctionnelle et de plus située dans un endroit très calme, au milieu des vignes. Nous avons adoré pouvoir manger, bronzer et bouquiner dans le petit jardin ensoleillé. Et pour couronner le tout, nos hôtes qui habitaient de l'autre côté du jardin on été trés gentils, nous offrant des fruits de leur jardin et nous accompagnant à l'arrêt de bus en voiture. 

Notre première semaine a été consacrée à une initiation sur voilier habitable pour apprendre à diriger et manoeuvrer un bateau à voiles. Pour moi, c'était une grande première car je n'étais jamais montée à bord d'un bateau et encore moins un voilier. Stéphane, notre moniteur nous a appris à reconnaitre le vent, à régler les voiles en fonction du vent ainsi qu'à barrer un bateau. Ca n'a pas été simple tous les jours car on a eu beaucoup de vent (jusqu'à force 5), et que j'ai eu le mal de mer quand ça secouait beaucoup, mais globalement je peux dire que j'ai beaucoup apprécié cette initation. J'ai découvert un nouveau sport : la voile et j'ai vraiment eu l'impression d'apprendre quelque chose de complétement nouveau et intéressant ! 

Si une initiation à la voile ou à d'autres sports nautiques vous intéresse, vous pouvez vous renseignez ICI

Du coup, la deuxième semaine a été beaucoup plus cool, nous avons pû revenir à nos activités habituelles : balades en vélo, plage, et apéros ! 

Quelques idées :

1. La longue balade en vélo jusqu'à la ville des Portes et/ou au Phare de la Baleine (40KM aller-retour depuis Saint-Martin), qui vous fera découvrir les magnifiques paysages de l'Ile

2. Prendre des glaces à la Martinière à Saint-Martin

ilederé12 1

3. Déjeuner (goûter les délicieuses tartes salées!) et prendre l'apéro à la Martinière de la Flotte

ilederé14 1

4. Déguster des fruits de mer dans une cabane à huitres

ilederé4 1 1

ilederé3 1 1

5. Prendre un verre chez Kokot avec la vue sur le port de Saint-Marin (super cocktails!)

ilederé9 1 1

6. Assister à des concerts de Jazz au Phare de la Baleine et à Saint-Martin (plusieurs dates sur la première quinzaine d'août) - Une super soirée garantie ! 

7. Tester des sports nautiques comme le SUP (stand-up paddle) super tendance en ce moment

8. Aller bronzer sur les plages immenses de Bois-Plage

ilederé10 1

9. Se promener dans les petites rues et découvrir les charmantes maisons rétaises (j'adore les prendre en photo)

ilederé11 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ilederé8 1 1 

 Et pour finir quelques photos de notre jolie maison Air Bnb : 

ilederé6 1 1

ilederé7 1 1

ilederé2 1 1

ilederé13 1

Posté par shanghaijess à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 septembre 2017

Ma première croisière sur un voilier avec l'UCPA : paradisiaque !

Croisière UCPA en corse

Bonjour, bonjour ! 

Allez, un petit article vacances afin d'éviter encore pendant un court instant de penser à la reprise du boulot ! 

Cette année, j'ai tenté une activité complétement nouvelle pour moi qui ne suis quasiment jamais monté sur un bateau : la croisière - apprentissage sur un voilier en Corse avec l'UCPA. Je ne suis habituellement pas super fan des activités collectives type UCPA car je ne suis pas toujours très à l'aise en groupe étant un peu timide et réservée. Surtout que la vie sur un bateau signifie peu de confort et beaucoup de promiscuité... Donc on a plutôt intéret à bien s'entendre ! 

Mais je me suis fixée comme objectif d'apprendre à manoeuvrer un bateau afin de pouvoir être autonome et louer un bateau à l'été prochain, et l'UCPA proposait ce stage intéressant. Les Glénans proposent également toute une série de stages formateurs et peu chers pour ceux d'entre vous que ça pourrait intéresser. 

Ce stage sous format de croisière permet donc d'apprendre à diriger et manoeuvrer un voilier sous la houlette d'un formateur (bénévole). Nous étions 7 personnes débutantes sur le voilier (plus le formateur) et le stage a duré une semaine. Nous sommes partis d'Ajaccio et nous avons mouillé tous les soirs dans un endroit différent. Nous avons également fait une escale d'une demi-journée à Bonifacio où nous avons pû nous balader et découvrir la citadelle. La bateau était un Sun Odyssey de 11 mètres avec 3 cabines.

Quelques petits commentaires : 

Les - : 

Alors il faut le savoir un bateau, niveau confort, c'est assez limité !

- Il y a un réservoir d'eau qui doit tenir toute la semaine ce qui veut dire qu'on a limité les douches au strict minimum : en gros, on se rinçait rapidement en sortant de nos baignades dans la mer.

- Les toilettes, c'était pas mieux ! Les toilettes sur un bateau n'ont pas de chasse d'eau, mais un système de pompe manuelle... Il faut donc pomper à la main pour évacuer ses besoins puis repomper à nouveau pour remettre de l'eau (de mer) dans la cuvette. Tout ça en espérant ne pas boucher les toilettes car celui qui bouche doit déboucher !!! Heureusement ce n'est pas arrivé sur notre bateau, mais c'est arrivé sur le bateau qui nous accompagnait...  

Les ++ :

- La Corse : quel pays magnifique ! On a navigué dans des endroits tous plus beaux les uns que les autres, et nous avons mouillé dans des petites criques absolument sublimes. Le matin, au lever, la première chose qu'on faisait était de piquer une tête dans les eaux turquoises, un vrai bonheur ! 

- Le formateur : les formateurs aussi bien à l'UCPA qu'aux Glénans sont bénévoles. Autant vous dire que ce sont de vrais passionnés qui ont à coeur de transmettre leur savoir. Nous avons eu la chance d'avoir un formateur canon : il nous faisait du pain chaud tous les jours ! Et en plus, c'était quelqu'un de très bavard qui a égayé notre séjour avec ses histoires et anecdotes.

- Le rythme : je pense qu'apprendre la voile dans ces conditions est vraiment top pour les vrais débutants : le rythme est plutôt cool, l'ambiance est détendue et l'idée est de profiter de la croisière tout en apprenant les bases sans pression. J'étais malgré tout contente d'avoir fait une petite initiation sur l'Ile de Ré, ça m'a permis de prendre mes repères et d'être opérationnelle rapidement. Il est possible que si vous faites un stage en hiver, les conditions (vent, froid, etc...) seront plus dures et le stage sera surement plus difficile.

Corse3 1

Mon ressenti : 

Malgré mes inquiétudes, j'ai passé un super moment : notre groupe était extra, nous nous sommes tous très bien entendus et l'ambiance a été super du début à la fin.

Côté mal de mer... Le gros point noir pour moi qui suis ARCHI sensible au mal de mer. J'ai découvert que j'étais malade dès qu'il y avait un peu de "roulis" c'est à dire lorsque le bateau "roule" sur les vagues généralement lorsqu'il y a peu de vent. Sinon si le bateau avance bien, pas de problème. Par contre, j'étais totalement incapable de faire quoi que ce soit dans la cabine et j'évitais d'ailleurs d'y rentrer. Ce qui fait que je n'ai quasiment pas pû aider les autres à faire la cuisine ou m'intéresser à la navigation sur carte. 

Mais à part ça, j'ai adoré cette croisière. La vie sur un bateau c'est vraiment un moment en dehors du temps : on oublie toute notion du temps, on ne sait plus quel jour on est, ni quelle heure il est. Les journées sont rythmées par les repas et surtout par les apéros ! Il faut savoir que sur un bateau on passe son temps à manger !! 

croisière UCPA en corse

croisière UCPA en corse

Entrée dans le port de Bonifacio : 

Bonifacio

bonifacio

Bonifacio vu de la mer :

Bonifacio

Corse10 1

croisière UCPA en corse

Posté par shanghaijess à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

06 septembre 2017

Ma combishort Aime comme Miami

aime comme miami

Salut les poulettes ! 

Aujourd'hui, je suis super fière de vous présenter ma dernière cousette : la combishort Aime de Miami (patron Aime comme Marie) ! Je l'ai portée tout l'été, je l'adore ! Elle était parfaite pour faire du vélo et aller à la plage lorsque j'étais à l'île de Ré !

Malgré tout, je dois l'avouer, ces dernières années j'étais en désamour des patrons Aime comme Marie. J'avais cousu 2 modèles de ses t-shirts que j'avais dû énormément rallonger au niveau du buste et j'en avais conclu que les patrons ne me convenaient pas. Mais l'envie de tester de nouveaux patrons de Marie est revenue notamment grâce à toutes les photos que je pouvais voir sur son instagram. On peut dire que Marie porte quasi quotidiennement ses créations et toujours dans des tissus canons ! Alors forcément ça donne envie... On peut dire que c'est un marketing efficace !

Bref du coup, j'étais tombée sur ce modèle (ainsi que d'autres... ^^) qui m'avait bien plu sur son instagram et j'ai décidé de lui laisser une seconde chance. Et je peux dire que je ne le regrette pas : je suis super contente du résultat !

aime comme miami

Ce modèle se coud dans du jersey mais pour ma part, j'ai choisi du jersey léger rose pailleté trouvé sur mon site fétiche Ma Petite Mercerie. Comme vous le savez, j'adore coudre du jersey, je trouve ça plus facile et pratique à coudre car il n'y a pas besoin de surfiler les bords. Malgré tout, j'émets un gros bémol pour le jersey fin : c'est beaucoup plus difficile à coudre que du jersey "normal" : le tissu a tendance à glisser... J'ai été assez désagréablement surprise à ce niveau là. 

Par ailleurs, lorsque j'ai commandé les fournitures, je n'avais pas vu qu'il y avait 2 types de thermocollant à commander : ils sont indiqués dans le livret et non pas dans liste des fournitures inscrites sur la pochette. Je pense que si j'avais eu ces thermocollants, ça aurait été plus facile. Donc n'oubliez pas de les commander si vous vous lancez. Par ailleurs, n'hésitez pas à regarder la petite vidéo Couture Facile - Jersey sur le site de Aime comme Marie. Ca peut-être utile si vous avez la bonne machine à coudre (ce qui n'est pas mon cas malheureusement). 

Niveau difficulté, je dirai que ce modèle est quand même réservé à des couturières qui ont un peu d'expérience. Pour ma part, je l'ai trouvé assez difficile à coudre, et assez long... En d'autres termes, j'ai bien galéré ! Mais le livret d'explications est très clair et et le pas à pas est bien fait. Donc il ne faut pas se décourager et bien respecter toutes les étapes décrites dans le livret. Soyez patientes, ça en vaut la peine !

Dans tous cas, je suis tellement contente de ce modèle que j'ai l'intention de le refaire dans un joli gris anthracite. 

bombishort1 1 1

aime comme miami

aime comme miami

 

Posté par shanghaijess à 16:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,