25 octobre 2017

J'ai couru les 20km de Paris 2017 !

course1 2

Hello les girls,

Aujourd'hui on va parler sport, et plus précisément course à pied ! 

Courir les 20km de Paris en moins de 2 heures était mon objectif de cette rentrée (je vous en parle ICI). Courir à 10km/h en moyenne peut paraitre "facile" ou du moins pas si compliqué que ça, mais ça dépend des capacités de chacun. Pour ma part, la vitesse à laquelle je me sens à l'aise quand je cours, tourne autour de 9,4km/h. C'est la vitesse à laquelle je cours quand je ne force pas. Je peux courir à 10km/h, sans trop de difficulté mais sur quelques kilomètres, pas sur 20km. Et de manière général, je cours rarement plus de 12km habituellement.  

Donc pour atteindre cet objectif, j'ai dû travailler à la fois sur la vitesse et l'endurance. J'ai suivi un entrainement sur 8 semaines à raison de 3 séances par semaine. C'est un entrainement que j'ai trouvé dans un magazine, il est donc assez classique avec une séance de 1h avec du fractionné, une séance "tanquille" sans fractionné et puis une sortie longue avec du fractionné.

Malgré quelques aléas, je pense avoir suivi cet entrainement de façon sérieuse et je pense que j'étais bien préparée pour le Jour J. Malheureusement la semaine du 20km, j'ai très très mal dormi toute la semaine (entre autre à cause de voisins bruyants), ce qui fait qu'arrivée au week-end, j'étais crevée. Et pour couronner le tout, la veille de la course, nous étions invités à un diner d'anniversaire prévu de longue date, ce qui n'a pas amélioré mon état même si on est parti tôt. Cela a quand même bien entamé ma confiance en mes capacités car le niveau de fatigue est très impactant même quand on s'est bien entrainé.

Le Jour J :

J'arrive avec environ 30 minutes d'avance pour ne pas avoir à attendre trop longtemps. J'ai bien sur prévu suffisamment de temps pour pouvoir passer aux toilettes avant le départ. Et oui, la gestion "des toilettes" est très problématique pour nous les filles pendant une course, donc il faut toujours bien anticiper à ce niveau-là...! Et là, grosse surprise, je constate qu'il n'y a qu'une dizaine de toilettes et une queue qui doit bien faire 150m de long... Je suis sidérée que l'organisation ait prévu si peu de toilettes au départ de la course alors qu'il y a tout de même 35.000 coureurs de prévu ! Incroyable !

Bref, n'ayant pas beaucoup de temps, je préfère renoncer et rentrer dans mon sas de départ. J'irai faire pipi dès qu'on rentrera dans les bois...

Après quelques minutes d'attente, ça y est le départ est donné ! Et ça démarre assez mal pour moi car j'ai très très envie d'aller aux toilettes... Et comme c'est très inconfortable de courir dans ces conditions, je commence très vite à avoir mal au ventre. Je n'arrive pas à réguler ma vitesse, je vais soit trop vite soit trop lentement, et je ne pense qu'à une chose : trouver un endroit pour faire pipi au plus viiiiiite ! Maheureusement, je dois attendre le 4e km pour réussir à trouver le bon endroit.

A partir de là, ça va beaucoup mieux ! Je me déleste de mon pull (il faisait assez chaud, dans les 16 degrés) et je peux enfin me concentrer sur la course. Je me rends compte qu'il faut que je rattrape mon retard et du coup j'accélère fortement et je dépasse allégèrement la vitesse de 10,2km/h que je m'étais fixée. J'arrive à rattraper mon retard et boucle mon premier 10km en 1h pile.

Tout se passe super bien jusqu'au 15e km, où je me commence à fatiguer, mais je pense toujours que je peux le faire en moins de 2 heures. Malheureusement à partir du 17e, ça devient de plus en plus dur et je sens que je commence à ralentir. Je m'accroche mais je vois les minutes qui passent et je sens que ça va être compliqué de tenir l'objectif... Malgré tout, j'essaye de tenir en priant pour ne pas faire beaucoup plus que 2 heures...

Au final :

Objectif presque atteint ! J'ai couru en 2h et 44 secondes, ce qui n'est pas si mal ! Pour me consoler, je me dis que si je n'avais pas fait de pause pipi forcée, j'aurais surement gagné les 2 minutes qui me manquaient pour atteindre mon objectif !!

Mais bon globalement, je suis plutôt satisfaite car je me suis vraiment accroché du début à la fin de cette course, qui n'avait pas commencé dans les meilleures conditions. C'est toujours très satisfaisant de voir ses efforts porter leurs fruits, surtout après des entrainements difficiles et contraignants !

Pour finir, je ne pourrai que vous recommander de participer à une course au moins une fois que vous soyez une grand coureuse ou une débutante de la course à pied. C'est vraiment une super expérience à tenter et on en retire toujours une grande fierté et une très grande satisfaction. Et ça, c'est bon pour le moral ! ;-p

Posté par shanghaijess à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


16 octobre 2017

Régime IG et succulents blinis de sarrasin (IG bas)

blini2 1 1

Hello les girls ! 

Je vous avais fait un poste sur mes bonnes intentions de la rentrée. Cela fait déjà un mois et je pense que c'est le moment de faire un petit état des lieux. Pour rappel, je me suis mise au régime depuis début septembre afin de perdre 3 kg pris ces derniers temps... 

Sur les conseils d'une copine, j'ai décidé d'appliquer les principes du régime IG (indice glycémique). Je ne suis pas une experte, mais pour vous expliquer ce régime en quelques mots : il s'agit de ne pas manger d'aliments pouvant provoquer des pics de glycémie tels que le sucre et les féculents blancs. Ces aliments ont donc un IG élevé. Ca se rapproche beaucoup du régime sans sucre que j'avais suivi il y a quelques années et dont j'essaie toujours de respecter les grandes lignes (selon ma motivation hihi)...  (Pour en savoir plus sur ce régime, rendez-vous à la fin de l'article!)

J'ai commencé par une phase d'attaque de 2 semaines pendant lesquelles j'ai été super sérieuse (j'ai même tenu le week-end!) : Pas de féculents blancs, beaucoup de fruits et légumes et des protéines pour la sassiété.  

Résultat, j'ai perdu assez rapidement 1,2 kg. Mais j'ai envie de dire que c'était le plus facile à perdre puisque c'est le kilo que j'avais pris cet été. Pour les deux autres kilos qui sont installés là depuis plus d'un an, ça va être une autre paire de manches... 

Surtout que chez moi, les régimes restrictifs tiennent peu de temps, car non seulement je me lasse vite, mais surtout je manque de volonté... Ben oui, j'aime trop les bonnes choses, quoi ! Et puis bon, les légumes, ce n'est pas trop ma tasse de thé... Du coup, forcément, passer ces 2 semaines, grosse baisse de motivation et je me suis un peu laché à partir du 2e week-end...

Du coup, j'ai décidé de ne pas faire durer cette phase trop restrictive et de commencer à me faire un peu plus plaisir car "pour aller loin, il faut ménager sa monture", comme dirait nos grand-mères ! Et c'est ça qui est vraiment canon dans le régime IG, c'est que vous pouvez continuer à vous faire plaisir ! Il suffit tout simplement de remplacer les farines blanches (farine de blé classique) qui ont un IG élevé par d'autres types de farines telles que les farines d'épeautre ou de sarrasin qui elles ont un IG bas.

Et du coup, à moi les plats junk food version saine et light !!! De cette façon, vous pouvez faire des pizza ou des quiches par exemple, car dans ce régime, le gras n'est pas un problème. Je vous en donne aujourd'hui un exemple en partageant cette recette de blini de sarrasin au saumon que j'ai trouvée sur le blog d'une des "star" du régime IG, Ella du blog Megalowfood.

Pour la recette de base du blini, je n'ai rien changé, mais j'ai apporté ma petite touche perso pour la garniture avec une petite sauce à l'échalotte que j'adore... Vous m'en direz des nouvelles !

Ingrédients pour 4 blinis :

  • 85g de farine de sarrasin
  • 200g de fromage blanc 0%
  • 1 gros œuf
  • ½ sachet de levure chimique
  • Fleur de sel
  • Poivre

 Mélanger la farine de sarrasin avec la levure chimique, le sel et le poivre. Ajouter l’œuf et mélanger. Puis ajouter le fromage blanc et mélanger. 

Laisser reposer au frais pendant 30minutes environ (étape non nécessaire si vous mélanger la pâte au robot comme moi). Et pour finir, il n'y a plus qu'à faire cuire environ 2 min de chaque côté, dans une poêle non adhésive.

Pour la petite sauce au fromage blanc : prenez un pot de fromage blanc, et ajoutez-y le jus d'un demi citron ainsi qu'une échalotte émincée. Assaisonnez bien avec du sel et du poivre. Tartinez le tout sur un blini puis ajoutez une tranche de saumon fumé et un peu de salade assaisonnée avec quelques gouttes de citron : un régal ! 

Pour plus d'info et d'explications sur le régime IG, je vous recommende l'article suivant par la Grande prêtresse du régime IG, Marie Chioca : IG Bas, forme et minceur   ou encore celui-ci du blog Voyage Gourmand.

 Suivez-moi sur Instagram : @shanghaijess

blini3 1 1

01 octobre 2017

Je teste une dégustation de champagne !

champagne1 1 1

Hello les filles, comment allez-vous ? 

Bien que je ne sois pas fan des saisons froides, j'attends avec impatience que l'automne arrive pour de bon afin de me mettre en mode cocooning. J'ai des envies des soupes au potimarron, de décorations d'Halloween et de chocolats chauds sirotés sur mon canapé en regardant tomber la pluie... Mais ce n'est pas le sujet du jour, puisque je veux vous parler bulles chic et choc : de champagne ! 

J'avais reçu une box dans laquelle je pouvais tester une dégustation de champagne, et j'ai donc décidé d'y aller avec mon chéri. L'offre comprenait une coupe de champagne accompagnée de rillettes de notre choix. Le champagne était proposé en fonction des rillettes choisies afin d'assurer un accord parfait. Et bien figurez-vous que le champagne que nous avons goûté nous a tellement plu que nous avons décidé d'en acheter une bouteille sur le champ ! Je ne saurai pas le décrire en détail, mais le sentiment que j'ai eu, est qu'il semblait trop bon pour être du champagne ! Il était assez vineux, avec peu de bulles, mais très fines. C'était très fin, un régal ! Ca n'avait tout simplement rien à voir avec le champagne que nous buvions habituellement qui est beaucoup plus pétillant et fort. 

Par ailleurs, nous avons apprécié le cadre. La cave s'appelle "Dilettantes, la Maison du Champagne". Elle est bien évidemment spécialisée dans le champagne et ne propose que ça. Elle est très bien placée dans le quartier super sympa de Saint-Michel à Paris (pratique pour aller se balader après!). C'est une ancienne cave à vin située en sous-sol, bien aménagée et cosy.  

Cette expérience m'a tellement plu que j'ai décidé d'offrir une dégustation à mon père. Avec la participation de mes frères et soeurs, nous lui avons offert la formule déjeuner qui propose la dégustation de 3 champagnes en accord avec 3 plats différents. 

Nous avons commencé par des rillettes de poisson accompagnées d'un champagne succulent. Il ressemblait beaucoup à celui que j'avais déja dégusté mais encore meilleur, très vineux, plus fin et raffiné avec des bulles très fines et délicates. Ensuite, est venu une grosse assiette couverte des différents types de charcuteries et fromages. Avec ça, nous avons goûté un champagne plus classique, dans le sens où il ressemble plus au type de champagne qu'on achète habituellement dans le commerce. Le repas s'est terminé sur une touche sucrée avec entre autres des chamalow et pop cakes, qui ont été dégustés avec un champagne pétillant au goût prononcé. C'est celui que j'ai le moins aimé, mais le préféré de mon père ! Comme quoi, les goûts et les couleurs... 

Il va s'en dire que tous les produits goûtés sont artisanaux et de très très belle qualité. Les champagnes sont fabriqués par des petits producteurs. La cave en elle-même est un très bel endroit et le service est top. Pendant la dégustation, un serveur - sommelier nous donne tout un tas d'explications sur les différents types de cépages ainsi que sur la fabrication du champagne. C'est super intéressant, et on a l'impression de joindre l'utile à l'agréable ! 

Mon ressenti : 

J'ai passé un super moment ! Déjà, j'ai trouvé ça vraiment top de pouvoir le partager avec mon père. Ca n'arrive pas si souvent de se faire des moments père-fille et là, c'était l'occasion rêvée. Ca peut évidemment être parfait également pour passer une soirée en tête à tête avec son amoureux ! 

Il faut également préciser qu'il n'y a absolument pas besoin d'être un grand amateur de vin, d'alcool ou de champagne pour passer un bon moment. Pour ma part, je n'aime ni le vin, ni l'alcool et jusqu'à présent je buvais un peu de champagne de temps en temps, mais sans réel plaisir. Cette dégustation m'a ouvert les yeux et m'a fait découvrir que je pouvais apprécier le champagne mais du champagne de qualité !!! Et oui, j'ai des goûts de luxe ! Les champagnes qui me plaisent sont plutôt vineux avec peu de bulles mais très fines, et ce sont des champagnes assez couteux : entre 30 et 50 euros pour les deux qui m'ont plu... Alors oui, clairement on n'en boira pas tous les jours, mais bon, si un jour on doit fêter un évênement important, on saura où trouver du bon champagne ! ;-))

champagne3 1

Suivez-moi sur instagram : @shanghaijess

champagne2 1

 

Posté par shanghaijess à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,