30 novembre 2017

Je teste les raviolis chinois du New Art !

ravioli 3 1 2

Hello les filles,

Comment ça va ? La forme ? 

Est-ce que vous sentez cette odeur dans l'air ? C'est l'odeur de Noël qui approche ! Et oui, dans quelques jours, on arrive en décembre... Bonheur, bonheur, bonheur ! Je vais pouvoir sortir les décorations de Noël, et me lancer dans tout un tas de préparations... En vrai, j'ai déjà commencé à tester des petites recettes spéciales fin d'année et j'ai hâte de vous en parler ! 

Mais pour l'instant, parlons cuisine chinoise et surtout parlons d'un petit restaurant chinois que j'apprécie beaucoup en ce moment. C'est un restaurant qui ne paie pas de mine, on pourrait même parler d'un boui-boui et pourtant le week-end il ne désemplit pas ! Pour vous dire, la dernière fois qu'on y a été, on a dû partager notre table avec d'autres personnes... Un peu bizarre au premier abord, mais en fin de compte, ça nous a permis de discuter avec des inconnus, c'était plutôt sympa ! 

Ce restaurant s'appelle le New Art du Ravioli et comme son nom l'indique il est spécialisé dans les raviolis chinois : sur la carte, vous trouverez une liste de choix longue comme le bras... Mais ils font aussi des plats typiquement chinois comme ceux qu'on mange en Chine. Ceux qui me connaissent un peu savent que j'ai vécu en Chine et que j'attache beaucoup d'importance à retrouver le goût original de la Chine, qui n'a rien à voir avec ce que proposent les traiteurs soit-disant chinois qu'on trouve un peu partout dans Paris... Et bien, je peux vous le dire, dans ce restaurant, les plats ont un goût de Chine "authentique" ! 

Parmi les plats chinois typiques de la Chine, je vous recommande de goûter les aubergines (photo ci-dessous). C'est non seulement une spécialité mais surtout un plat tout simplement délicieux... Cuisinées de cette façon, les aubergines sont super tendres, elles fondent dans la bouche, un régal à tester absolument !

ravioli 2 1 1

Et bien sûr, il ne faut pas rater les raviolis ! Les meilleurs et les plus traditionnels sont à mon avis, ceux qui contiennent une farce au porc mélangée avec des légumes (choux ou autres), mais la carte est tellement longue, vous n'aurez que l'embarras du choix.

ravioli 1 1 1

Vous pourrez trouver le restaurant dans la rue au Maire. C'est une rue qui est en passe de devenir un nouveau quartier chinois car on y trouve tout un tas de restaurants chinois et même une patisserie et un coiffeur chinois (prix canons garantis!). Chouette endroit pour une balade tranquille et dépaysante !

New Art du Ravioli

33 rue au Maire

75003 Paris


20 novembre 2017

La courge spaghetti façon pâtes au pesto

courge spaghetti 1

Hello !

Comme promis, je reviens avec une deuxième recette de courge. Ca tombe bien c'est la saison des courges donc profitons-en ! Ce coup-ci l'heureuse élue est la courge spaghetti !

J'avoue que c'est une découverte toute récente pour moi, je ne connaissais même pas l'existence de cette courge auparavant mais quand j'ai appris qu'après cuisson, toute la chair à l'intérieur se transformait en petites vermicelles - d'où son nom - je me suis dit qu'il fallait que j'essaie !

Bon alors ça donne quoi ? Et bien c'est vrai !! Après la cuisson, on obtient pleins de petits "spaghettis" transparents en grattant la chair de la courge, c'est vraiment marrant ! Du coup, j'ai opté pour une recette de spaghettis euh pardon - de courge spaghetti au pesto et gruyère rapé, simple et classique ! Cette recette ultra simple est une dérivée de celle du blog de Megalowfood, un blog spécialisé dans les recettes IG bas que j'affectionne de plus en plus et dont vous entendrez parler régulièrement par ici.

Ingrédients pour 2 personnes :

- 1 courge spaghetti

- 4 grosses cuillères à soupe de pesto

- 2 cuillères à soupe de sauce tomate

- du gruyère rapé (à votre convenance)

Préchauffez le four à 180°C pendant une dizaine de minutes. Mettez-y la courge entière pendant une heure. Vous pouvez éventuellement la cuire la veille (pour ma part, j'avais fait cuire mon patidou et ma courge le même soir afin d'optimiser l'utilisation du four).

Ensuite, coupez la en deux, et enlever les pépins. Avec une fourchette, raclez la courge afin de libérer les fameux "spaghettis". Mettez 2 cuillères de pesto dans chaque moitié de courge, mélangez bien. Assaisonnez puis ajoutez une cuillère de sauce tomate et saupoudrez de gruyère rapé.

Remettez au four pendant une dizaine de minutes pour faire gratiner et c'est prêt !

Si vous avez fait cuire la courge la veille comme moi, il ne vous reste alos plus qu'à assaisonner la courge et c'est donc un repas potentiellement prêt en 15 minutes qui vous attend ! C'est pas beau, ça ?!!

Pour celles qui auraient des inquiétudes par rapport au goût, je vous rassure, cette courge n'a pas un goût très fort, il est même assez neutre, je trouve. Donc n'ayez pas peur de bien assaisonner, sinon le plat risque d'être assez fade.

J'espère que ces nouvelles recettes saines vous plaisent autant qu'à moi ! Je ne sais pas vous, mais en ce moment, j'adore passer du temps dans ma cuisine pour tester de nouvelles recette légères à base de légumes. Cette année, l'hiver ne m'aura pas !

Je reviens très vite avec des petites nouveautés !

Posté par shanghaijess à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

14 novembre 2017

Le pain miraculeux à IG bas

pain 2 1 2

Hello les girls,

Comme promis, me voici de retour avec une nouvelle recette IG bas. J'essaie de plus en plus d'appliquer les principes du régime IG bas dans mon alimentation et ça me permet de tester pleins de nouvelles recettes, ce qui est toujours un grand plaisir !

Le gros avantage du régime IG est qu'en modifiant quelques ingrédients, on peut faire baisser l'IG d'un plat assez facilement et en conséquence pouvoir se faire plaisir sans culpabilité... Ce qui est tout simplement canon, pas vrai ? J'ai donc décidé de m'attaquer au mal incarné, au grand ennemi du régime, et je veux bien sûr parler du pain ! Le pain étant composé de farine de blé blanche classique, a un IG élevé, et est généralement exclus de la plupart des régimes. Pour ma part, il a été carrément banni de mon alimentation depuis des années alors que j'adore ça. En bref, ce n'est pas avec moi que les boulangers vont mettre du beurre dans leurs épinards... (vive les expressions de grand-mère)

Mais comment faire pour rendre son pain plus "IG bas" ? Et bien en utilisant du son d'avoine et de la farine d'épeautre complète ! J'ai trouvé cette recette magique dans un livre que je viens d'acheter et que je trouve tout bonnement génial car il transforme plusieurs plats à IG élevé en plats super sains et consistants à IG bas. Ce livre s'appelle Je mange sain et bio, même au boulot ! et il été écrit par Marie Chioca, l'experte en recettes à IG bas. (Par contre, il est assez dur à trouver en magasin, j'ai dû le commander sur amazon.)

La recette s'appelle Pain de mie facile au son d'avoine, la voici :

Ingrédients :

- 375g de farine T110 de blé ou de grand épeautre

- 100g de son d'avoine

- 10g de sel fin

- 1 sachet de levure de boulanger déshydratée

- 40cl d'eau tiède

- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive

- 2 cuillères à soupe de sirop d'agave ou 3 c. à soupe de miel

Mélanger dans un saladier la farine, le son d'avoine et le sel. Faire un puits.

Délayer la levure dans l'eau tiède, puis verser dans le puits avec l'huile et le sirop d'agave. Mélanger 3 min au robot ou à la cuillère en bois, puis verser dans un moule à cake chemisé de papier cuisson. Laisser lever environ 1 heure à température ambiante sous un torchon mouillé.

Vaporiser un peu d'eau sur le pain, enfourner le moule dans un four froid et régler le thermostat à 180°C. Le pain va terminer de lever pendant le préchauffage du four.

Laisser cuire 50 min, puis laisser refroidir avant de démouler. Ne pas trancher le pain encore chaud, cela l'écraserait et abimerait la mie !

Et vous obtenez un pain délicieux avec une mie dense et souple, non seulement très bon mais aussi très consistant. De plus, le son d'avoine a une action coupe-faim plutôt efficace ! Il est parfait pour les tartines du matin, ou un sandwich à emporter au bureau pour le midi. Pour le conserver plus longtemps, vous pouvez le découper en tranches et les faire congeler 2 par 2.  Pour ma part, je suis conquise, je l'ai déjà réalisé 2 ou 3 fois en l'espace de quelques semaines tellement je l'apprécie. (ainsi que le chéri qui se l'enfile tellement vite que je dois me dépécher de congeler les tranches avant qu'il ne les mange toutes...!)

Si vous le testez, n'hésitez pas à m'en parler et à partager vos photos !

A++

pain 1 1 2

08 novembre 2017

Le patidou cocotte : léger et trop bon !

patidou1 1 1

Hello les filles !

Comment allez-vous ? De mon côté, j'étais en vacances et des vacances sportives puisque je suis allée faire un nouveau stage de voile dont je vous parlerai bientôt !!  ;-p

Ce qui explique mon absence sur le blog... Mais je vais me rattraper ! En effet, j'ai testé pleins de nouvelles recettes IG bas dernièrement et j'ai hâte de vous raconter ça.

J'ai notamment testé un certain nombre de recettes à base de courge après avoir faire un petit tour à la Ferme de Viltain, le paradis des fruits et légumes à ramasser dans les champs soi-même ! Je crois qu'ils proposent pas loin d'une dizaine de variétés de courges, c'est vraiment top et du coup, j'ai pu essayer deux variétés que je ne connaissais pas : le patidou et la courge spaghettis.

J'ai commencé par le patidou, qui est une courge plutôt "jolie" et peut faire office de déco sympa notamment au moment d'Halloween ! Après une petite recherche sur internet, j'ai opté pour une recette très simple trouvée sur marmiton : le patidou cocotte (dérivé de l'oeuf cocotte). Après réalisation et dégustation, la recette a été validée aussi bien par mon chéri que par moi ! Le petit goût légèrement sucré et la texture du patidou se marie très bien avec l'oeuf et la crème, c'est un grand oui ! (et oui, je regarde Danse avec les Stars - et j'assume totalement...)

Ingrédients pour 2 personnes :

- 2 patidoux

- 2 oeufs

- du fromage rapé

- 2 cuillères à soupe de crème fraiche

Préchauffer le four à 200 degrés.

Couper le chapeau du patidou et le mettre de côté. Evider les graines. Mettre les patidoux au four (sans le chapeau) et laisser cuire 45 min. Au bout de 45 min, les sortir du four, casser un oeuf dans la cavité de chacun, ajouter une cuillère de crème fraiche, assaisonner puis recouvrir de fromage rapé.

Remettre le patidou au four avec son chapeau et laisser cuire encore 15 min. Et c'est prêt !

On peut difficilement faire plus facile, non ? Ce que j'apprécie particulièrement est la présentation de ce plat, le rendu est vraiment sympa même après la cuisson. Ca fait vraiment un chouette plat de saison parfait pour un diner entre amis. Mon seul regret est qu'on trouve assez peu de courges dans le commerce à part le potimaron et la courge butternut (et encore on ne trouve pas cette dernière partout), donc si vous avez la chance de tomber sur un patidou ou bien de pouvoir aller à la ferme de Viltain, n'hésitez pas à en acheter un ou deux pour tester, vous ne le regretterez pas ! Et pour celles qui n'en trouvent pas, vous pouvez tester la recette avec des courgettes rondes, le goût sera bien sûr différent, mais vous gardez la présentation sympa !

patidou2 1 2