running 1 1

Hello les filles,

J'avais envie de faire un article "papotage", histoire de vous raconter des petites choses sans prise de tête ^c^.

Et j'avais envie de commencer par vous parler de sport et plus particulièrement de running, car j'ai opéré du changement dans ma routine d'entrainement.

En effet, j'ai réalisé  que ça faisait plus d'un an (depuis octobre 2016, date à laquelle depuis que j'ai commencé mon entrainement pour le marathon) que je m'entrainais super sérieusement à raison de 3 entrainements par semaine avec fractionnés et sorties longues. Après le marathon, j'ai enchainé sur le 20km de Paris en cotobre 2017, ce qui signifie que je n'avais pas fait de vraie pause entre ces deux courses.

Si bien que depuis la fin de du 20km, j'étais vraiment épuisée. De manière générale, je n'avais plus trop envie de courir. Chaque sortie me coûtait un effort surhumain pour me motiver, et mes performances étaient catastrophiques. Je courais super lentement, mes jambes donnaient l'impression de peser une tonne, et j'étais souvent à bout de souffle même en début de course, comme si mon cardio n'arrivait pas à suivre.

Au final, j'ai donc décidé de vraiment vraiment alléger mes entrainements : plus de fractionné ni de sortie longue. Depuis début décembre, je cours donc beaucoup moins, une à deux fois par semaine max et toujours à un rythme très tranquille. Je ne regarde pas ma vitesse, j'essaie juste de me sentir à l'aise au niveau du souffle. Et ça me fait un bien fou ! J'ai très rapidement retrouvé du plaisir et je n'assimile plus mes sorties à une corvée.

Grâce à mon entrainement sérieux de cette dernière année, j'ai pû constater que ma vitesse de base s'était bien améliorée, mais ça ne m'est apparu qu'après une bonne phase de repos. Moralité de l'histoire, il ne faut pas négliger une bonne phase de récupération ni sous-estimer ses effets, qui sont très bénéfiques pour le moral aussi bien que pour l'organisme ! En attendant, je pense "rester" dans cette phase de récupération encore un petit moment, probablement jusqu'en février prochain. Le but est juste d'entretenir mes acquis sans forcer.

livre cuisine 1 1

Sinon côté régime, autant vous le dire ce début d'année commence assez mal puisque mon chéri fête son anniversaire en début janvier et que cette année nous allons le fêter 3 fois !!! Donc week-end hyper caloriques à la chaine, bonjour ! C'est donc plutôt mal parti pour moi... Malgré tout, je continue à appliquer au maximum les principes du régime IG et pour m'aider j'ai récemment acheté un nouveau livre de Marie Chioca, Gâteaux et Douceurs à IG bas.

Ce n'est pas facile de changer ses habitudes, mais je pense que je suis tout doucement en train d'y arriver. Ces dernières semaines, je pense pouvoir dire que j'ai vraiment bien réussi à réduire ma consommation de pain, pâtes, et riz "classiques" que j'ai remplacé par des alternatives plus saines, par exemple : 

- Je n'achète plus de farine de blé, je l'ai remplacée par de la farine d'épeautre

- J'ai remplacé les pâtes de blé par des pâtes au blé complet, des pâtes soba (au sarrasin) ou encore par des pâtes de lentilles corail

- Pour le pain, je continue à faire régulièrement ma recette de pain healthy, même s'il n'est quand même pas rare que je craque pour de la baguette au restaurant ou le week-end... oups!

Mais il restait la question des gâteaux... Gâteau signifie sucre blanc raffiné et farine de blé, donc pas du tout IG ! D'où le livre sur les gâteaux à IG bas, qui va me permettre de me faire plaisir sans culpabiliser ! Je n'ai pas encore testé beaucoup de recettes, mais il semble prometteur !

Je reviens donc très bientôt avec de nouvelles recettes de gâteaux à IG bas à partager avec vous !