25 juillet 2018

Régime Dukan et intestin irritable

Dukan1 2

Quel titre glamour !

Comme je vous le disais dans mon dernier post, le régime Dukan a eu un effet bénéfique sur mes problèmes digestifs et notamment mon SCI (syndrôme du colon irritable). (Rien que le nom de ce "syndrôme" donne envie de s'enfuir en courant, c'est pour ça que je l'appellerai aussi intestin irritable, je ne sais pas pourquoi mais je trouve que ça fait moins pire (amis du bon français, bonjour!))...

Bref, j'en ai déjà parlé dans cet article, mais en gros ce problème se traduit par des ballonnements très importants après les repas, et une digestion très difficile - j'ai parfois même besoin de m'allonger... Il peut y avoir toute une variété de symptômes qui diffèrent selon les gens et c'est pour ça que c'est généralement difficile à faire diagnostiquer (par exemple : diarhées, douleurs abdominales, etc...). Et du coup, il faut adapter son régime alimentaire et prendre des probiotiques jusqu'à ce que la douleur passe. Attention car le régime alimentaire est différent selon les symptômes !

Pour ma part, lorsque j'ai attaqué le régime Dukan, je ne pensais pas du tout que ça allait me soulager à ce point-là ! Pendant toute la période où j'ai appliqué les principes strictes du régime, je n'ai eu aucun problème de ballonnement ou de lourdeur digestive. Par contre, dès que je me suis un peu "relachée" en ajoutant des fruits ou quelques féculents (comme je l'explique dans mon dernier post), et à faire des craquages pendant les week-ends, les problèmes sont revenus !  

C'est donc un des gros avantages inattendus de ce régime ! Par contre, même en suivant Dukan, il faudra quand même faire attention à 2 ou 3 petites choses. Voici donc quelques règles à suivre si vous avez un SCI :

- Evitez tous les légumes du type chou : chou-fleur, chou vert, chou rouge, broccoli, etc...

- Eviter le gluten : pain et pâtes à base de farine de blé

- Evitez les laitages à base de lait de vache

- Evitez l'ail et l'oignon

- Evitez les crudités

- Evitez les boissons gazeuses

- Evitez le vinaigre

- Evitez les fruits, à part les fruits rouges

En gros, il faut simplement privilégier les viandes blanches et maigres, poissons et oeufs ainsi que les légumes cuits, ce qui est aussi la base du régime Dukan !

Pour ce qui est des laitages, j'ai résolu le problème en consommant du lait sans lactose et en alternant avec des laits végétaux. Concernant les crudités, je continue à consommer de la salade verte, du concombre, etc... j'évite juste le chou cru. Pour ma part, j'ai également constaté que le riz avait tendance à provoquer des ballonnements et la plupart des féculents aussi. On peut les remplacer par du quinoa et du konjac. 

Voilà voilà ! Un article un peu plus court que d'habitude, mais qui j'espère pourra vous aider. Il est toujours bon d'allier l'utile (le régime) à l'agréable (la fin des ballonnements) !

Après, il est important de savoir que les problèmes digestifs semblent être un problème récurrent : on pense avoir réglé le problème, mais ça finit par revenir suite à un coup de stress au boulot ou à des vacances un peu trop "riches", donc il faut savoir adapter son alimentation en fonction de ce que nous dit notre corps. 

Pour moi, le gros problème réside dans le petit déjeuner, comme je le disais dans mon précédent post, j'ai du mal à trouver une alternative qui me convienne et qui câle bien. J'ai aussi beaucoup de mal à éviter les boissons gazeuses 0 sucre car j'adore ça et je trouve que ça aide dans le cadre d'un régime, ça peut remplacer un dessert par exemple. Pareil pour le vinaigre, j'adore l'acidité et j'aime que mes sauces vinaigrettes soient très acides... Ce n'est donc pas simple d'appliquer tous ses principes, mais le plus important est de s'écouter et voir ce qui semble nous convenir le mieux.


Régime Dukan : le bilan après 4 mois

Dukan1 1

Coucou !

Les vacances approchant à grands pas, je me suis dit que ça serait bien de vous faire un petit bilan de mon dernier régime, le régime Dukan. Car soyons honnêtes, nous savons très bien que dès qu'on aura un orteil en vacances, toute idée de régime sera oubliée (à jamais) !

Commençons par un petit récap de mon histoire de régimeuse :

- En 2014, j'ai suivi le régime sans sucre. Ce régime de 8 semaines qui m'a fait prendre conscience que je consommais trop de sucre dans mon quotidien et m'a fait changer certaines habitudes alimentaires : j'ai par exemple remplacé les céréales industrielles du petit déjeuner par des flocons d'avoine. J'ai aussi arrêté les petits chocolats chauds sucrés que je prenais pendant la pause au boulot. Pas mal d'efforts donc sur le sucre dans les produits industriels, mais assez peu sur les sucres lents, c'est à dire les féculents, parce que je trouvais ça un peu trop dur de supprimer à la fois les plaisirs sucrés et les féculents.

- En 2016, je me suis mise au régime IG. C'est un régime très proche du régime sans sucre, puisqu'il explique que les aliments qui contiennent du sucre ont un indice glycémique élevé (IG élevé) et que ces aliments provoquent des pics de glycémie lorsqu'on les consomme. Cela nous donne un pic d'énergie éphémère qui nous donne envie de consommer toujours plus de sucre et pousse notre corps à stocker la graisse pour consommer le sucre en priorité. Ce régime met donc la priorité sur les aliments ayant un IG bas tels que la viande, les légumes, etc...

L'intérêt du régime IG est qu'il propose des alternatives aux petits plaisirs sucrés. Par exemple, on peut remplacer le sucre blanc par du sucre de boulot ou du sirop d'agave, ou bien encore remplacer la farine de blé par de la farine d'épeautre complète ou de la farine d'orge. C'est donc un régime peu restrictif et donc plutôt intéressant. J'ai essayé les grands principes de ce régime dans mon quotidien, en consommant moins de féculents tels que le riz ou les pâtes classiques (que j'ai remplacés par des pâtes soba ou complètes, de la patate douce, des courges, ...), et en remplaçant la farine de blé par de la farine d'épeautre dans ma pâtisserie (ça fonctionne très bien!).

- En mars 2018, je me suis lancée dans le régime Dukan. Et je dois dire que finalement c'est une suite assez logique à donner à tous ces régimes ! En effet, le régime Dukan est construit en 4 phases et proscrit le sucre, les fruits, les féculents, les légumineuses, les pois, les courges, etc... dans les 2 premières phases qui sont les phases les plus restrictives. C'est un régime qui donne la part belle aux viandes maigres, oeufs, laitages, crudités et légumes verts. Il réduit donc encore la consommation des différents types de féculents par rapport au régime IG.

Malheureusement, malgré ma motivation, je dois avouer que j'ai rencontré trois gros problèmes :

1. Ne pas consommer de féculents quand on fait des sports d'endurance, c'est très compliqué !

Et oui, après une pause hivernale, j'ai repris très sérieusement mes entrainements de courses à pied à raison de 3 à 4 séances par semaine. Et bien, il faut le dire quand on court, on a FAIM ! voire très faim. Le lendemain d'une séance de sport, j'ai souvent des grosses fringales notamment le matin... Je pense que c'est dû au manque de féculents, qui calent et donnent de l'énergie sur le long terme. Du coup, pour palier à ça, j'ai recommencé à manger des féculents de temps en temps, parfois le midi histoire d'avoir de l'énergie pour ma séance de sport ou parfois le matin.

2. Les craquages du week-end, c'est vraiment ma bête noire !

Ce n'est pas vraiment une excuse, mais si je veux être totalement honnête, je dois bien avouer que c'est quasiment impossible pour moi de ne pas me faire plaisir le week-end... Et oui, faire attention en semaine, ça fonctionne, mais une fois arrivée au vendredi soir, je n'ai plus de limite ! A moi les chips, les gâteaux et les petits plats au restaurant !! Et cela anéantit généralement tous mes efforts de la semaine...

3. Les fruits d'été, what else ?!

Comment ne pas consommer de fruits en été..?? Not possible, en tout cas pas pour moi ! Au début du régime, ce n'était pas trop compliqué, mais depuis que les abricots, les fraises et les melons sont là, comment résister ?

Cela dit, la rhubarbe est autorisée dans le régime Dukan, donc peut être une alternative intéressante à creuser !

Voila voila... Tout ça pour dire que finalement j'aime bien être au régime dans le sens où ça me pousse à faire des efforts pour manger équilibré mais aussi à être plus créative en cuisine, mais qu'au final le côté trop restrictif d'un régime finit toujours par me lasser assez rapidement. Mais il ne faut pas le condamner, le régime Dukan a eu de nombreux effets positifs sur mon alimentation, dont voici les principaux :

- J'ai considérablement réduit ma consommation de féculents (incluant légumineuses et cie) que j'ai remplacé par des poêlées de légumes vert. Et j'ai remplacé le riz (que j'adore) par du Konjac (sous forme de riz ou de shiratakis).

- J'ai appris à faire des poêlées de légumes avec tout ce qui me tombe sous la main !

- Le matin, je mange plus léger et plus protéiné qu'avant : un grand bol de lait, un yaourt ou des galettes au son d'avoine. (le problème étant que parfois ça ne cale pas assez... A adapter donc si vous faites des sports "intenses".)

- J'ai appris à cuisiner la viande de pleins de façons différentes : boulettes en tout genre, viandes sautées façon asiatique, carpaccio, etc...

- Je consomme régulièrement du son d'avoine, recommandé dans le régime Dukan et très bon pour la santé (riche en fibres).

- Je consomme également des alternatives à la viande tel que le tofu, qui est recommandé dans le régime.

- Je limite au maximum l'ajout d'huile dans mes plats ainsi qu'à la cuisson.

- Ce régime pauvre en gras et en féculents a eu un effet très bénéfique sur mon problème d'intestin irritable. C'est un élément super important que j'ai découvert tout récemment que je développerai dans un prochain article...

Bien que je n'ai pas réussi à le respecter à la lettre, je pense que ce régime a eu un impact bénéfique sur mes habitudes alimentaires en me forçant à trouver des alternatives aux féculents que je consommais trop souvent.

Même si je n'ai pas perdu les 3 kg que je voulais perdre à l'origine, j'ai stoppé la prise de poids certes lente mais néanmoins constante qui m'accablait depuis 3 ans. Pour tout vous dire, je ne me suis même pas pesée, mais je suis plus à l'aise dans mes pantalons, et j'ai constaté que j'avais les jambes moins gonflées en fin de journée et moins lourdes. 

Par contre, si vous vous lancez, je vous recommanderais de ne pas vous lancer dans un sport trop intense comme la course à pied, mais plutôt de marcher ou de faire du vélo comme conseillé dans le régime (30 min par jour).

En conclusion, Je dirai que ce régime m'a d'un côté été très utile et de l'autre il m'a ouvert les yeux... sur le fait que je dois arrêter de faire des régimes ! Comme vous pouvez le voir j'ai toujours été une grande régimeuse, j'adore me lancer ce genre de défi mais je crois que je suis juste totalement incapable de les tenir sur le long terme...

Mon but à partir de maintenant est de garder ces "effets positifs" et de les transformer en véritables habitudes alimentaires pérennes dans le temps. Je dois adapter la partie petit déjeuner et trouver une alternative qui cale bien les jours où je m'entraine afin d'éviter les fringales, mais pour le reste je pense que je tiens le bon bout ! Pour ce qui est des week-ends, trop riches, bon on dira qu'il faut bien se faire plaisir dans la vie après tout !

11 juillet 2018

Seuls à bord : notre première location de voilier !

bateau10 1

Me voici de retour après une semaine bien méritée de vacances... Semaine très attendue car nous avions prévu de louer un bateau et de naviguer pour la première fois seuls, c'est à dire sans moniteur, ni aucun accompagnateur !

Ca fait environ un an que mon chéri et moi-même enchainons les stages de voile, afin de nous former pour un potentiel congé sabbatique en bateau ! Pour ma part j'ai fait 5 stages depuis juillet 2017. Un gros investissement donc en temps et en argent qui fait partie de notre programme de préparation et qui est loin d'être fini car nous avons encore une année devant nous avant le "possible" grand départ. Je dis "possible" car notre décision n'est pas encore prise, mais elle ne devrait pas tarder à se faire, ce n'est plus qu'une question de semaines...

Mais revenons à cette semaine en solo !

Nous avons loué un First 25 (c'est un voilier de 7,5M) dans le port du Crouesty, et nous avons navigué pendant une semaine dans la Baie de Quiberon.

Notre parcours de navigation a été élaboré avec soin par mon chéri en fonction du sens du vent et des marées très contraignantes dans cette région :

1er jour : Navigation du port du Crouesty jusqu'à l'Ile de Houat

2e jour : Navigation de l'Ile de Houat jusqu'au port de La Trinité

3e jour : Navigation de La Trinité jusqu'au port de Sauzon, à Belle Ile en Mer

4e jour : Navigation jusqu'au port du Palais, toujours à Belle Ile en Mer

5e jour : Navigation jusqu'à Quiberon

6e jour : Retour avec un jour d'avance au Port du Crouesty - En raison d'un avis de grand frais, nous avons préféré être prudents

Les difficultés rencontrées :

- La préparation de la navigation :

Les marées étant très importantes en Bretagne, il faut vraiment bien préparer sa navigation à l'avance et puis refaire le point de nouveau chaque matin pour checker la météo. Et si les conditions ne sont pas bonnes, il faut être prêt à changer ses plans. Pour nous, c'était vraiment sécurité avant tout, on ne voulait prendre aucun risque.

Globalement nous avons eu de la chance, nous avons débuté avec 3 jours de grisaille et du vent qui nous a permis d'avancer à un bon rythme (à une moyenne de 5 noeuds). Puis nous avons eu 2 jours très ensoleillés mais avec une mer très calme et peu de vent, et le 2 derniers jours, nous avons eu beaucoup de vent, ce qui a été assez sportif, mais c'est sympa aussi ! Malgré tout, nous avons dû changer nos plans plusieurs fois pour s'adapter à cette météo très changeante. Par exemple, nous avions prévu d'aller jusqu'au port de Piriac et puis nous avons finalement renoncé parce que le vent était très fort ce jour-là et de plus, soufflait dans le sens opposé...

- Naviguer à deux :

Pendant les stages, il y a un moniteur qui répartit les rôles de chacun et nous dit quoi faire suivant les situations. Pour cette première fois seuls à bord, nous avons dû nous répartir les rôles ("tu prends la barre ou tu t'occupes des voiles ?"). La grosse difficulté est probablement de ne pas tout le temps faire la même chose et aussi de ne pas s'engueuler au moindre problème ! Parce qu'il y a forcément des moments de stress à gérer. Je ne vous cacherai pas qu'il y a eu une ou deux engueulades sur le bateau, mais je trouve que c'est plutôt un bon score pour une première fois !

- Les manoeuvres de port :

C'est la grande angoisse ! Manoeuvrer un bateau dans un port est très stressant surtout quand on arrive dans un port qu'on ne connait pas ! Le bateau ce n'est pas comme une voiture, c'est assez peu manoeuvrant et pas facile à diriger. On s'est fait quelques frayeurs, mais globalement on s'en ai bien tiré et surtout on n'a eu aucune accroche, ouf ! C'est dans cas cas-là qu'on se dit que louer un petit bateau, c'était une super idée !

Dej en plein milieu de la mer !

Mes impressions : bonheur bonheur bonheur !

J'ai tout simplement adoré cette semaine ! J'appréhendais les stages de voile en raison de l'étroitesse d'un bateau et de la promiscuité (on est souvent entre 6 et 8 par stage), mais c'est très différent lorsqu'on est en seuls même sur un petit bateau. Certes l'espace est réduit, mais on s'y est adapté sans aucun problème !

J'ai particulièrement apprécié les ports de Belle Ile en Mer qui sont tous simplement charmants. On a pu se promener dans les petites rues bordées de jolies maisons de toutes les couleurs, visiter des monuments magnifiques tels que la Citadelle Vauban, faire du shopping et surtout on a très très bien mangé ! Notre seul regret est de n'avoir pas pu rester assez longtemps pour louer des vélos et faire le tour de l'île...

Le bateau c'est un autre moyen de voyager et de visiter. Tout d'abord car c'est un moyen de transport très lent (probablement le plus lent qui existe!). Pour chaque étape de notre trajet, nous avons mis en moyenne entre 4 et 5 heures... Ca peut paraitre très long et ennuyeux, mais ce n'est pas le cas. C'est très curieux car sur un bateau, on ne s'ennuie jamais ! Il y a toujours quelque chose à faire : tenir le bon cap, surveiller la météo, faire la navigation, préparer l'apéro...! On apprend à prendre le temps et on savoure chaque moment à bord.

De plus, par la mer, on aborde les destinations différemment : débarquer dans un ville par le port, c'est très différent ! Déjà entrer au port et faire les manoeuvres pour "garer" le bateau, c'est un épreuve et de plus assez stressante. Après il y a tout un tas de choses à faire : vider les poubelles, aller à la capitainerie pour prendre une douche et faire les démarches administratives, ... Et seulement après, on peut partir découvrir la ville à pied, en flanant et en prenant son temps !  

 Une première expérience riche et très positive que nous avons vraiment hâte de renouveller ! Pour la prochaine location, ce sera cet été fin août, et j'ai déjà hâte....!

Le joli port de Sauzon à Belle Ile

Mouillage à Sauzon, Belle Ile

port de Sauzon

Les maisons colorées de Sauzon

en mode détente !

la minuscule cuisine du bateau!