Mes tests, mes humeurs et mes trucs de filles!
09 avril 2019

Un déjeuner en tête à tête chez YOOM

Raviolis au boeuf thai - Yoom

Hello Hello !

Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas fait un petit article "restaurant" par ici ! Et ça tombe bien puisque le mois dernier, j'ai invité mon père à déjeuner chez Yoom, situé dans le quartier d'Odéon, à l'occasion de son anniversaire.

Yoom, c'est un restaurant chinois qui propose presque exclusivement des raviolis et autres petites brioches chinoises (baozi) dans un décors très Shanghai des années folles que j'adore. C'est donc une cuisine très spécialisée, mais pour mon plus grand plaisir car comme vous le savez, je raffole de cuisine chinoise et encore plus de baozi ! Ces petites brioches farcies de viande (ou de légumes) qui fondent dans la bouche sont un de mes péchés mignons ! ;-p

La carte est donc très alléchante, et propose une grande variété de raviolis et dim sum très différents avec toutes sortes d'options aussi bien à base de viande que de légumes ! Le seul hic est, à mon avis, que les portions sont assez petites, mais il y a de plus des menus qui me paraissent intéressants pour les plus gros appétits.

J'ai pû voir également qu'ils proposent des bowl pour le déjeuner comprenant 5 dim sum avec un "healthy mix" sur une base quinoa ou salade. Ca me parait top, à tester la prochaine fois !!  

Bien qu'il y ait plusieurs options assez originales (et pas très chinoises) sur la carte qui étaient super alléchantes (telles que par exemple, les raviolis mozarella et truffe noire!), nous sommes restés sur un choix assez classique (brioche au porc laqué, raviolis au poulet et choux chinois) et j'ai trouvé les goûts vraiment authentiques, on se serait presque cru à Shanghai !

Les desserts ne sont pas une grande spécalité asiatique, mais il y a des propositions très originales à tester. Mon père s'est laissé tenté par les raviolis fondants au chocolat et praliné. Ils étaient apparemment délicieux car ils ont été engloutis à vitesse grand V ! Et pour ma part, j'ai opté pour le seul dessert authentiquement chinois de la carte : les tang yuans. Il s'agit de boules de riz gluant fourrées de sésame noir, servies dans une soupe de lait de coco. C'est tout simplement merveilleux ! La boule est toute fondante et lorsqu'on croque dedans, la crème de sésame toute chaude se répand dans la bouche, c'est un régal ! Ca m'a fait réaliser qu'il était temps que je retourne au quartier chinois pour aller m'en acheter !

yoom7 1 1

Raviolis au poulet et chou - Yoom

Baozi au porc - Yoom

Raviolis au chocolat et praliné - Yoom

Tang Yuan - Yoom

 

YOOM Saint Germain des Prés

5 rue Grégoire de Tours

75006 Paris

 

Tang Yuan - Yoom

Posté par shanghaijess à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


02 mars 2019

On a trouvé le bateau de nos rêves ! (+ nos critères de sélection pour acheter un bateau pour un grand voyage)

montpellier4 1

Bonjour à tous,

Grande nouvelle aujourd'hui : nous avons enfin trouvé le bateau de nos rêves ! Après pratiquement 6 mois de recherche acharnée, nous avons trouvé le bateau qui correspond en tout point à ce que nous recherchions !!! Youpi, je suis trop contente !

La recherche a été longue et plutôt complexe car nous pensions avoir des critères précis, mais en réalité au fil des visites, on s'est rendu compte que ce n'était pas vraiment le cas, et cela nous a fait perdre beaucoup de temps.

Au début, nous avions privilégié une longueur de coque ainsi qu'une localisation. Nous avons ciblé des bateaux entre 9 et 11m de long sur la zone Bretagne et la Rochelle. Nous en avons visité plusieurs qui nous ont plu et nous étions prêts à faire une offre sur un Hallberg Rassy (bateau réputé très marin et adapté au voyage), mais lorsque j'ai appelé le broker j'ai appris que le bateau avait pris l'eau et avait dû être sorti du port !!! Là, on s'est dit mince, on devrait être plus regardant sur l'âge des bateaux qu'on visite et leur état général. Du coup, nous avons rajouté de nouveaux critères. Et ainsi de suite au fil des visites.

Pour finir, voici les critères finaux que nous avons suivis pour sélectionner notre bateau :

1. La taille :

Entre 10 et 11,5m en longueur de coque. Plus petit, ce n'est pas suffisamment confortable (pas de douche, et pas de four souvent), et plus grand, c'est difficile à manoeuvrer dans les ports (pour les débutants que nous sommes)

2. L'âge du bateau :

10 ans max car cela évite d'avoir à changer les voiles ou le gréément dormant car c'est très couteux. De plus, avec des bateaux plus vieux, on n'est pas l'abris d'une mauvaise surprise comme ce qui nous est arrivé avec le Hallberg Rassy et dans ce cas, il vaut mieux être un bon bricoleur !

3. L'équipement du bateau :

Nous voulions un bateau entièrement équipé grand voyage et autonome en énergie, c'est à dire avec un pilote automatique, des panneaux solaires, des équipements de survie et sécurité adaptés à la navigation hauturière (radeau de survie, balises, etc...). Il faut savoir que tous les équipements neufs sont très couteux, et pour les faire installer sur un bateau non-équipé, il faut prévoir un sacré budget. Financièrement, il est donc beaucoup plus intéressant d'acheter un bateau déjà équipé, même si ce n'est pas facile à trouver car ils sont très recherchés. 

4. L'état général :

Pas de moisissure dans le bateau. Les fonds de plancher doivent être nickel, c'est signe que le bateau a été bien entretenu. Il est intéressant aussi de vérifier que la bateau n'a jamais été loué et s'il est hiverné hors saison. Pas trop d'heures moteur est en plus également.

5. La zone de recherche :

Ne pas se limiter à une zone ! En effet, ne trouvant pas notre bonheur en Bretagne et La Rochelle, nous avons fini par aller visiter 3 bateaux dans le sud et trouvé deux répondaient à tous nos critères. Celui que nous avons sélectionné est à Port Camargue, pas loin de Montpellier. On avait peur que ce soit compliqué et couteux d'avoir un bateau dans le sud, mais en fin de compte nous sommes ravis ! Les grandes villes du sud sont très bien desservies grâce au TGV, ce n'est donc pas si compliqué. Nous sommes juste en face de la Corse et des Baléares, donc ça va être super en terme de navigation pour s'entrainer. Et de plus, dans le sud, on espère avoir beaucoup de soleil of course !

6. Marque et type de bateau : 

Nous ne nous sommes pas focalisés sur une marque de bateaux en particulier, ce qui fait que nous avons vraiment visité tout type de bateau et ça nous a permis au fil du temps de voir les modèles qui nous plaisaient le plus. Nous avons visité en tout une bonne douzaine de voiliers allant des bateaux plutôt orientés performance et vitesse (pogo, bongo, sunfast) mais souvent peu confortables, à des bateaux très axés croisière et confort (feeling, sun odyssey, océanis) en passant par des bateaux réputés très solides (hallberg rassy, nouveau monde, ovni). Notre choix s'est arrêté sur un Dufour Grand Large qui est un voilier entre la croisière et la performance, donc un bon compromis pour les couples où l'homme recherche la performance et la vitesse et la femme, le confort ! Et je parle en connaissance de cause, vous vous en doutez ! ;-p

Voici quelques photos du bateau parfait pour nous ! Il s'appelle Télémaque, et c'est un Dufour 365 Grand Large de 2010, qui répond à tous nos critères et même plus, car il est encore mieux équipé que ce que nous attendions (il a aussi une éolienne et un dessalinisateur), et il rentre dans le budget ! 

montpellier5 1

montpellier1 1

montpellier2 1

Et j'ajoute une photo de Port-Camargue parce que c'est un port super sympa et qu'il faisait 18 degrés en plein mois de février ! 

montpellier1 5

25 janvier 2019

2019, l'année de la grande aventure : notre congé sabbatique en bateau !

20191 2

Bonjour à tous !

Comment allez-vous ? J'espère que vous avez la forme malgré toute cette grisaille ambiante... Pour ma part, c'est gorge enrouée et toux en continue... Je suis malade depuis début janvier et vraiment très fatiguée. Mais revenons à nos moutons !

Cette année, je n'avais absolument pas envie de faire mon traditionnel article des bonnes résolutions, tout simplement parce que je n'en ai prise aucune. C'est bien la première fois que ça m'arrive, car je suis une adepte de ce petit rituel de la nouvelle année ! Mais voilà, cette année, l'objectif et le projet majeur va être notre départ en congé sabbatique en bateau en août 2019 et mes petites résolutions habituelles paraissent bien fades à côté de ça.

Donc plutôt que des résolutions, c'est plutôt des objectifs que j'ai listés :

1. Acheter un bateau :

Cela fait 4 mois que nous cherchons et trouver le bateau de nos rêves s'avère bien plus difficile que prévu. Après une bonne dizaine de visites, nous hésitons toujours entre plusieurs options... A suivre donc... 

2. Vendre notre appartement :

Nous avons mis notre appartement en vente début janvier. Cela peut paraitre étonnant de vendre son appartement alors qu'on ne part que un an, mais cela nous parait être la solution la plus simple et la plus avantageuse financièrement. En effet, nos mensualités d'emprunt sont plus élevées que le loyer que pourrait nous rapporter des locataires... Cela signifie que cet appartement représenterait une charge financière pour nous même si on le louait.

3. Faire des formations pour préparer notre voyage :

Nous avons prévu un certain nombre de formations théoriques qui nous seront très utiles pour notre voyage :

- Entretien courant d'un bateau (avec la Macif)

- Formation météo (avec Les Glénans)

- Formation au CRR - Certificat restreint de radiotéléphonie (avec Les Glénans)

- Formation à l'électricité sur un bateau (avec Sail the World)

4. Une meilleure alimentation pour mon syndrome de l'intestin irritable (LE sujet glamour toujours !)

Je ne pouvais pas clôturer cette liste sans ajouter un petit objectif alimentation ! J'ai déjà parlé plusieurs fois de mon problème de syndrôme de l'intestin irritable. C'est un problème qui revient assez régulièrement notamment après des périodes d'excès alimentaires... Bien que ce ne soit pas une maladie "grave", ça peut être très génant au quotidien en raison des ballonnements et de l'inconfort digestif que ça entraine. En ce moment, je suis en plein dedans suite aux fêtes de fin d'année (hum hum!) et j'en suis au point où j'envisage de me racheter des pantalons car après les repas mon ventre est tellement gonflé que je dois les déboutonner... Trop la classe à Dallas, quoi ! Je recherche donc des pantalons avec une taille élastiquée plutôt que boutonnée... Cette année sera l'année du confort ! 

Mais bien évidemment le but est de mieux gérer mon alimentation afin d'éviter la ré-apparation récurrente du problème ! Et ça sera donc ma résolution alimentation et bien-être de l'année !

Voilà, voilà !

Toute notre attention va être focalisée sur ce voyage et sur sa préparation, mais je vous rassure je continue à tester des petites recettes sympas dont je reviendrai bientôt vous parler par ici !

Et vous, quelles sont vos bonnes résolutions de l'année ?

16 octobre 2018

Ca y est, le congé sabbatique est annoncé !

congé 11 2

J'ai une grande nouvelle à vous annoncer : nous avons posé notre demande de congé sabbatique auprès de nos entreprises ! Ca y est, l'étape N°1 est enclenchée, c'est le début de l'aventure qui commence !

Notre projet est de partir sur un bateau et si possible de traverser l'Atlantique pour aller passer quelques mois aux Antilles. Mais ce trajet n'est pas encore défini, ça dépendra beaucoup du bateau que nous trouverons. La date de départ prévue est fin juillet 2019.

Pour celles qui me suivent par ici, vous avez dû voir les articles où je parle de ce projet qui nous trotte dans la tête depuis plus d'un an, ce n'est donc peut être pas une grande surprise pour vous, mais pour nous c'est quand même un grand moment car c'est vraiment la première étape du projet.

Pour la petite histoire, nous nous étions donné jusqu'à fin juillet pour prendre la décision, car on voulait partir en vacances en sachant dans quelle direction on allait. Le problème c'est que mon copain était en train de passer des entretiens pour plusieurs entreprises et s'il décidait d'y répondre favorablement, cela annulait le voyage. Les entretiens ont trainé en longueur (pratiquement 6 mois) et se sont terminés fin juillet. Du coup, on a vraiment pû se décider que début août. Malgré le fait que mon copain ait voulu aller jusqu'au bout des entretiens, (à mon grand désespoir car j'étais persuadée qu'il allait finir par prendre le job), il a finalement refusé l'offre non seulement parce qu'elle ne lui plaisait pas à 100% mais aussi parce que l'envie de partir était trop forte ! Heureusement pour moi car j'aurais vraiment été super déçue si on avait dû annuler notre projet !!

Pour vous situer un peu le contexte, nous travaillons tous les deux dans de très grosses entreprises (industrie et conseil) depuis respectivement 9 et 11 ans. Il n'y a généralement pas trop de souci à négocier un congé sabbatique dans ce genre d'entreprise (contrairement à une PME), mais Alex ayant un poste de direction on avait un peu peur que ça coince malgré tout. Mais ça n'a pas du tout été le cas, et ça nous a beaucoup surpris ! Nous avons découvert que dans certaines entreprises, il était en fait bien vu d'avoir des salariés qui se lancent dans des projets personnels originaux. Ca leur permet de communiquer dessus et de se donner une image d'entreprise ouverte.

L'astuce :

Notre petite astuce pour que notre demande soit acceptée sans problème et du premier coup : nous avons annoncé notre départ près de un an à l'avance. Nos demandes ont été faites en septembre 2018 pour un départ fin juillet 2019. C'est perçu très positivement par les entreprises car ça leur laisse largement le temps de s'organiser pour vous trouver un remplaçant et organiser le transfert des dossiers. Le délais minimum obligatoire étant de 3 mois.

Sachez que la condition préalable pour demander un congé sabbatique est d'avoir passé au moins 36 mois dans votre entreprise. Il faut savoir également que votre entreprise peut vous demander de décaler votre demande de congé sabbatique et qu'il vous faudra par la suite attendre 3 mois avant de faire une nouvelle demande. Par contre, l'entreprise ne peut légalement pas refuser une deuxième fois votre demande....

Au niveau de la "méthode", nous avons choisi l'un et l'autre de l'annoncer oralement d'abord à nos chefs directs respectifs et ensuite d'informer les RH par e-mail.

Pour celles et ceux que ça intéresserait, voici le site super pratique pour en savoir plus : Service Public

Posté par shanghaijess à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 septembre 2018

Le régime express de la rentrée !

Vue Paris1 1

Hello les filles,

Oui, je sais dans mon dernier article, je vous disais que les régimes et moi, c'était fini ! Je le pense toujours, mais le problème c'est qu'après quatre semaines de vacances, la balance affichait un beau +2kg... et il fallait donc bien que je fasse quelque chose ! J'ai donc opté pour un régime drastique mais express afin de me débarrasser au plus vite de ces 2kg supplémentaires et reprendre mon quotidien l'esprit tranquille.

C'était vraiment important pour moi de me débarrasser de ces petits kilos de vacances car j'arrive à un âge où le moindre kilo supplémentaire est difficile à déloger. De plus, comme je vous l'avais déjà raconté précédemment, ces dernières années j'ai laissé 2kg s'installer et depuis je n'arrive plus à m'en débarrasser... Il était donc absolument hors de question que j'y ajoute deux nouveaux kilos supplémentaires !

J'ai décidé de suivre les conseils du Dr Jean-Michel Cohen qui conseille un régime express à base d'oeufs et de fromage blanc sur sa chaine YouTube. Je pense qu'on difficilement faire plus simple :

- Matin : 1 oeuf dur + 2 blancs d'oeuf dur + 1 yaourt nature

- Midi : une omelette avec 1 oeuf entier et 2 blancs d'oeuf +  1 fromage blanc

- Soir : Pareil que le midi

On peut accompagner les repas de légumes si c'est trop difficile.

Le Dr Cohen recommande de suivre ce régime sur sept jours maximum pour perdre 3kg. Personnellement je pense que c'est impossible de tenir une semaine complète un régime aussi rébarbatif ! Je l'ai appliqué sur trois jours et j'ai trouvé que c'était super difficile... Par contre, le résultat est au rendez-vous : au bout de deux jours, j'avais perdu 1,8kg, et au bout du troisième jour, j'avais perdu 2,2kg !

Je n'ai eu aucune difficulté pour le premier jour. Au contraire, j'étais soulagée de manger plus léger car j'avais l'estomac en vrac après 4 semaines à manger à tort et à travers... Par contre, dès le deuxième jour, j'ai vraiment eu faim entre les repas, et j'étais d'ailleurs prête à tout laisser tomber le soir-même ! Sauf qu'en voyant le résultat obtenu (et avoir eu mon frère qui m'a remotivé), j'ai décidé de continuer un jour de plus.

Pendant ces trois jours, je pense avoir testé l'oeuf sous quasiment toutes ses formes : au plat, dur, à la coque, en omelette, brouillé, etc... Ca aide de varier sur la forme, mais c'est quand même très vite lassant. J'ai également décidé d'accompagner mes repas de salades (tomates cerises, salade verte, concombre, courgette) sinon c'était vraiment trop léger. (Pour la sauce, j'ai opté pour du jus de citron, car il faut bien évidemment éviter l'huile d'olive ou autre sauce vinaigrette...)

Même si c'était difficile, je suis contente du résultat et depuis j'ai repris une alimentation normale. J'ai même pris l'habitude de ramener mes repas le midi plutôt que de manger à la cantine. Donc que du positif pour moi du moment que c'est fait sur une période très courte. Même deux jours sont largement suffisants au final.

Et maintenant vous allez me dire : "ben pourquoi tu ne refais pas ce regime pour perdre les deux derniers kilos dont tu veux te débarrasser depuis longtemps?"... Oui, bonne question, je m'y remets dès que j'ai retrouvé la motivation suffisante ! En effet, je ne peux que vous conseillez d'être super motivée si vous voulez vous lancer dans ce genre de régime super restrictif (même s'il est très court) au risque de baisser les bras très rapidement ...

 


01 août 2018

Les Ombres, la plus belle terrasse de Paris !

 

lesombres1 1

Hello les filles,

En été, j'aime beaucoup tester les terrasses parisiennes, tout particulièrement au mois de juillet quand Paris commence à se vider. Le week-end dernier, j'en ai testé une qui vaut vraiment le détour, et je me suis dit que ça pourrait vous intéresser !

C'est une terrasse dont bizarrement on entend peu parler sur internet et pourtant je pense que c'est une des terrasses les plus spectaculaires de Paris car on y a une vue incroyable sur la Tour Eiffel ! C'est comme si on était assis au pied de la Tour Eiffel, rien que ça. 

Vous trouverez cette terrasse canon au restaurant Les Ombres qui est le restaurant du Musée du Quai Branly. A ne pas confondre avec le café Branly qui est juste devant. (Cela dit, le café a aussi une terrasses sympa !). Et pour couronner le tout, le restaurant propose un menu déjeuner très sympa à 42€, que demander de plus ? J'ajouterai que le service a été particulièrement soigné et aimable.

lesombres2 1

lesombres3

lesombres3 1

Pour ma part, j'y suis allée en famille pendant un week-end particulièrement caniculaire, et même si on était bien abrité sous des grands parasols, on a quand même eu bien chaud, mais la vue en valait largement la peine. Il est d'ailleurs possible de se promener librement sur le toit au-delà de la limite du restaurant pour ceux qui n'ont pas le vertige !

Je pense que j'y retournerai avec mon chéri mais cette fois-ci le soir afin de pouvoir regarder la Tour Eiffel scintiller dans la nuit.... Soooo romantic...! 

lesombres1 3

Posté par shanghaijess à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

25 juillet 2018

Régime Dukan et intestin irritable

Dukan1 2

Quel titre glamour !

Comme je vous le disais dans mon dernier post, le régime Dukan a eu un effet bénéfique sur mes problèmes digestifs et notamment mon SCI (syndrôme du colon irritable). (Rien que le nom de ce "syndrôme" donne envie de s'enfuir en courant, c'est pour ça que je l'appellerai aussi intestin irritable, je ne sais pas pourquoi mais je trouve que ça fait moins pire (amis du bon français, bonjour!))...

Bref, j'en ai déjà parlé dans cet article, mais en gros ce problème se traduit par des ballonnements très importants après les repas, et une digestion très difficile - j'ai parfois même besoin de m'allonger... Il peut y avoir toute une variété de symptômes qui diffèrent selon les gens et c'est pour ça que c'est généralement difficile à faire diagnostiquer (par exemple : diarhées, douleurs abdominales, etc...). Et du coup, il faut adapter son régime alimentaire et prendre des probiotiques jusqu'à ce que la douleur passe. Attention car le régime alimentaire est différent selon les symptômes !

Pour ma part, lorsque j'ai attaqué le régime Dukan, je ne pensais pas du tout que ça allait me soulager à ce point-là ! Pendant toute la période où j'ai appliqué les principes strictes du régime, je n'ai eu aucun problème de ballonnement ou de lourdeur digestive. Par contre, dès que je me suis un peu "relachée" en ajoutant des fruits ou quelques féculents (comme je l'explique dans mon dernier post), et à faire des craquages pendant les week-ends, les problèmes sont revenus !  

C'est donc un des gros avantages inattendus de ce régime ! Par contre, même en suivant Dukan, il faudra quand même faire attention à 2 ou 3 petites choses. Voici donc quelques règles à suivre si vous avez un SCI :

- Evitez tous les légumes du type chou : chou-fleur, chou vert, chou rouge, broccoli, etc...

- Eviter le gluten : pain et pâtes à base de farine de blé

- Evitez les laitages à base de lait de vache

- Evitez l'ail et l'oignon

- Evitez les crudités

- Evitez les boissons gazeuses

- Evitez le vinaigre

- Evitez les fruits, à part les fruits rouges

En gros, il faut simplement privilégier les viandes blanches et maigres, poissons et oeufs ainsi que les légumes cuits, ce qui est aussi la base du régime Dukan !

Pour ce qui est des laitages, j'ai résolu le problème en consommant du lait sans lactose et en alternant avec des laits végétaux. Concernant les crudités, je continue à consommer de la salade verte, du concombre, etc... j'évite juste le chou cru. Pour ma part, j'ai également constaté que le riz avait tendance à provoquer des ballonnements et la plupart des féculents aussi. On peut les remplacer par du quinoa et du konjac. 

Voilà voilà ! Un article un peu plus court que d'habitude, mais qui j'espère pourra vous aider. Il est toujours bon d'allier l'utile (le régime) à l'agréable (la fin des ballonnements) !

Après, il est important de savoir que les problèmes digestifs semblent être un problème récurrent : on pense avoir réglé le problème, mais ça finit par revenir suite à un coup de stress au boulot ou à des vacances un peu trop "riches", donc il faut savoir adapter son alimentation en fonction de ce que nous dit notre corps. 

Pour moi, le gros problème réside dans le petit déjeuner, comme je le disais dans mon précédent post, j'ai du mal à trouver une alternative qui me convienne et qui câle bien. J'ai aussi beaucoup de mal à éviter les boissons gazeuses 0 sucre car j'adore ça et je trouve que ça aide dans le cadre d'un régime, ça peut remplacer un dessert par exemple. Pareil pour le vinaigre, j'adore l'acidité et j'aime que mes sauces vinaigrettes soient très acides... Ce n'est donc pas simple d'appliquer tous ses principes, mais le plus important est de s'écouter et voir ce qui semble nous convenir le mieux.

Régime Dukan : le bilan après 4 mois

Dukan1 1

Coucou !

Les vacances approchant à grands pas, je me suis dit que ça serait bien de vous faire un petit bilan de mon dernier régime, le régime Dukan. Car soyons honnêtes, nous savons très bien que dès qu'on aura un orteil en vacances, toute idée de régime sera oubliée (à jamais) !

Commençons par un petit récap de mon histoire de régimeuse :

- En 2014, j'ai suivi le régime sans sucre. Ce régime de 8 semaines qui m'a fait prendre conscience que je consommais trop de sucre dans mon quotidien et m'a fait changer certaines habitudes alimentaires : j'ai par exemple remplacé les céréales industrielles du petit déjeuner par des flocons d'avoine. J'ai aussi arrêté les petits chocolats chauds sucrés que je prenais pendant la pause au boulot. Pas mal d'efforts donc sur le sucre dans les produits industriels, mais assez peu sur les sucres lents, c'est à dire les féculents, parce que je trouvais ça un peu trop dur de supprimer à la fois les plaisirs sucrés et les féculents.

- En 2016, je me suis mise au régime IG. C'est un régime très proche du régime sans sucre, puisqu'il explique que les aliments qui contiennent du sucre ont un indice glycémique élevé (IG élevé) et que ces aliments provoquent des pics de glycémie lorsqu'on les consomme. Cela nous donne un pic d'énergie éphémère qui nous donne envie de consommer toujours plus de sucre et pousse notre corps à stocker la graisse pour consommer le sucre en priorité. Ce régime met donc la priorité sur les aliments ayant un IG bas tels que la viande, les légumes, etc...

L'intérêt du régime IG est qu'il propose des alternatives aux petits plaisirs sucrés. Par exemple, on peut remplacer le sucre blanc par du sucre de boulot ou du sirop d'agave, ou bien encore remplacer la farine de blé par de la farine d'épeautre complète ou de la farine d'orge. C'est donc un régime peu restrictif et donc plutôt intéressant. J'ai essayé les grands principes de ce régime dans mon quotidien, en consommant moins de féculents tels que le riz ou les pâtes classiques (que j'ai remplacés par des pâtes soba ou complètes, de la patate douce, des courges, ...), et en remplaçant la farine de blé par de la farine d'épeautre dans ma pâtisserie (ça fonctionne très bien!).

- En mars 2018, je me suis lancée dans le régime Dukan. Et je dois dire que finalement c'est une suite assez logique à donner à tous ces régimes ! En effet, le régime Dukan est construit en 4 phases et proscrit le sucre, les fruits, les féculents, les légumineuses, les pois, les courges, etc... dans les 2 premières phases qui sont les phases les plus restrictives. C'est un régime qui donne la part belle aux viandes maigres, oeufs, laitages, crudités et légumes verts. Il réduit donc encore la consommation des différents types de féculents par rapport au régime IG.

Malheureusement, malgré ma motivation, je dois avouer que j'ai rencontré trois gros problèmes :

1. Ne pas consommer de féculents quand on fait des sports d'endurance, c'est très compliqué !

Et oui, après une pause hivernale, j'ai repris très sérieusement mes entrainements de courses à pied à raison de 3 à 4 séances par semaine. Et bien, il faut le dire quand on court, on a FAIM ! voire très faim. Le lendemain d'une séance de sport, j'ai souvent des grosses fringales notamment le matin... Je pense que c'est dû au manque de féculents, qui calent et donnent de l'énergie sur le long terme. Du coup, pour palier à ça, j'ai recommencé à manger des féculents de temps en temps, parfois le midi histoire d'avoir de l'énergie pour ma séance de sport ou parfois le matin.

2. Les craquages du week-end, c'est vraiment ma bête noire !

Ce n'est pas vraiment une excuse, mais si je veux être totalement honnête, je dois bien avouer que c'est quasiment impossible pour moi de ne pas me faire plaisir le week-end... Et oui, faire attention en semaine, ça fonctionne, mais une fois arrivée au vendredi soir, je n'ai plus de limite ! A moi les chips, les gâteaux et les petits plats au restaurant !! Et cela anéantit généralement tous mes efforts de la semaine...

3. Les fruits d'été, what else ?!

Comment ne pas consommer de fruits en été..?? Not possible, en tout cas pas pour moi ! Au début du régime, ce n'était pas trop compliqué, mais depuis que les abricots, les fraises et les melons sont là, comment résister ?

Cela dit, la rhubarbe est autorisée dans le régime Dukan, donc peut être une alternative intéressante à creuser !

Voila voila... Tout ça pour dire que finalement j'aime bien être au régime dans le sens où ça me pousse à faire des efforts pour manger équilibré mais aussi à être plus créative en cuisine, mais qu'au final le côté trop restrictif d'un régime finit toujours par me lasser assez rapidement. Mais il ne faut pas le condamner, le régime Dukan a eu de nombreux effets positifs sur mon alimentation, dont voici les principaux :

- J'ai considérablement réduit ma consommation de féculents (incluant légumineuses et cie) que j'ai remplacé par des poêlées de légumes vert. Et j'ai remplacé le riz (que j'adore) par du Konjac (sous forme de riz ou de shiratakis).

- J'ai appris à faire des poêlées de légumes avec tout ce qui me tombe sous la main !

- Le matin, je mange plus léger et plus protéiné qu'avant : un grand bol de lait, un yaourt ou des galettes au son d'avoine. (le problème étant que parfois ça ne cale pas assez... A adapter donc si vous faites des sports "intenses".)

- J'ai appris à cuisiner la viande de pleins de façons différentes : boulettes en tout genre, viandes sautées façon asiatique, carpaccio, etc...

- Je consomme régulièrement du son d'avoine, recommandé dans le régime Dukan et très bon pour la santé (riche en fibres).

- Je consomme également des alternatives à la viande tel que le tofu, qui est recommandé dans le régime.

- Je limite au maximum l'ajout d'huile dans mes plats ainsi qu'à la cuisson.

- Ce régime pauvre en gras et en féculents a eu un effet très bénéfique sur mon problème d'intestin irritable. C'est un élément super important que j'ai découvert tout récemment que je développerai dans un prochain article...

Bien que je n'ai pas réussi à le respecter à la lettre, je pense que ce régime a eu un impact bénéfique sur mes habitudes alimentaires en me forçant à trouver des alternatives aux féculents que je consommais trop souvent.

Même si je n'ai pas perdu les 3 kg que je voulais perdre à l'origine, j'ai stoppé la prise de poids certes lente mais néanmoins constante qui m'accablait depuis 3 ans. Pour tout vous dire, je ne me suis même pas pesée, mais je suis plus à l'aise dans mes pantalons, et j'ai constaté que j'avais les jambes moins gonflées en fin de journée et moins lourdes. 

Par contre, si vous vous lancez, je vous recommanderais de ne pas vous lancer dans un sport trop intense comme la course à pied, mais plutôt de marcher ou de faire du vélo comme conseillé dans le régime (30 min par jour).

En conclusion, Je dirai que ce régime m'a d'un côté été très utile et de l'autre il m'a ouvert les yeux... sur le fait que je dois arrêter de faire des régimes ! Comme vous pouvez le voir j'ai toujours été une grande régimeuse, j'adore me lancer ce genre de défi mais je crois que je suis juste totalement incapable de les tenir sur le long terme...

Mon but à partir de maintenant est de garder ces "effets positifs" et de les transformer en véritables habitudes alimentaires pérennes dans le temps. Je dois adapter la partie petit déjeuner et trouver une alternative qui cale bien les jours où je m'entraine afin d'éviter les fringales, mais pour le reste je pense que je tiens le bon bout ! Pour ce qui est des week-ends, trop riches, bon on dira qu'il faut bien se faire plaisir dans la vie après tout !

11 juillet 2018

Seuls à bord : notre première location de voilier !

bateau10 1

Me voici de retour après une semaine bien méritée de vacances... Semaine très attendue car nous avions prévu de louer un bateau et de naviguer pour la première fois seuls, c'est à dire sans moniteur, ni aucun accompagnateur !

Ca fait environ un an que mon chéri et moi-même enchainons les stages de voile, afin de nous former pour un potentiel congé sabbatique en bateau ! Pour ma part j'ai fait 5 stages depuis juillet 2017. Un gros investissement donc en temps et en argent qui fait partie de notre programme de préparation et qui est loin d'être fini car nous avons encore une année devant nous avant le "possible" grand départ. Je dis "possible" car notre décision n'est pas encore prise, mais elle ne devrait pas tarder à se faire, ce n'est plus qu'une question de semaines...

Mais revenons à cette semaine en solo !

Nous avons loué un First 25 (c'est un voilier de 7,5M) dans le port du Crouesty, et nous avons navigué pendant une semaine dans la Baie de Quiberon.

Notre parcours de navigation a été élaboré avec soin par mon chéri en fonction du sens du vent et des marées très contraignantes dans cette région :

1er jour : Navigation du port du Crouesty jusqu'à l'Ile de Houat

2e jour : Navigation de l'Ile de Houat jusqu'au port de La Trinité

3e jour : Navigation de La Trinité jusqu'au port de Sauzon, à Belle Ile en Mer

4e jour : Navigation jusqu'au port du Palais, toujours à Belle Ile en Mer

5e jour : Navigation jusqu'à Quiberon

6e jour : Retour avec un jour d'avance au Port du Crouesty - En raison d'un avis de grand frais, nous avons préféré être prudents

Les difficultés rencontrées :

- La préparation de la navigation :

Les marées étant très importantes en Bretagne, il faut vraiment bien préparer sa navigation à l'avance et puis refaire le point de nouveau chaque matin pour checker la météo. Et si les conditions ne sont pas bonnes, il faut être prêt à changer ses plans. Pour nous, c'était vraiment sécurité avant tout, on ne voulait prendre aucun risque.

Globalement nous avons eu de la chance, nous avons débuté avec 3 jours de grisaille et du vent qui nous a permis d'avancer à un bon rythme (à une moyenne de 5 noeuds). Puis nous avons eu 2 jours très ensoleillés mais avec une mer très calme et peu de vent, et le 2 derniers jours, nous avons eu beaucoup de vent, ce qui a été assez sportif, mais c'est sympa aussi ! Malgré tout, nous avons dû changer nos plans plusieurs fois pour s'adapter à cette météo très changeante. Par exemple, nous avions prévu d'aller jusqu'au port de Piriac et puis nous avons finalement renoncé parce que le vent était très fort ce jour-là et de plus, soufflait dans le sens opposé...

- Naviguer à deux :

Pendant les stages, il y a un moniteur qui répartit les rôles de chacun et nous dit quoi faire suivant les situations. Pour cette première fois seuls à bord, nous avons dû nous répartir les rôles ("tu prends la barre ou tu t'occupes des voiles ?"). La grosse difficulté est probablement de ne pas tout le temps faire la même chose et aussi de ne pas s'engueuler au moindre problème ! Parce qu'il y a forcément des moments de stress à gérer. Je ne vous cacherai pas qu'il y a eu une ou deux engueulades sur le bateau, mais je trouve que c'est plutôt un bon score pour une première fois !

- Les manoeuvres de port :

C'est la grande angoisse ! Manoeuvrer un bateau dans un port est très stressant surtout quand on arrive dans un port qu'on ne connait pas ! Le bateau ce n'est pas comme une voiture, c'est assez peu manoeuvrant et pas facile à diriger. On s'est fait quelques frayeurs, mais globalement on s'en ai bien tiré et surtout on n'a eu aucune accroche, ouf ! C'est dans cas cas-là qu'on se dit que louer un petit bateau, c'était une super idée !

Dej en plein milieu de la mer !

Mes impressions : bonheur bonheur bonheur !

J'ai tout simplement adoré cette semaine ! J'appréhendais les stages de voile en raison de l'étroitesse d'un bateau et de la promiscuité (on est souvent entre 6 et 8 par stage), mais c'est très différent lorsqu'on est en seuls même sur un petit bateau. Certes l'espace est réduit, mais on s'y est adapté sans aucun problème !

J'ai particulièrement apprécié les ports de Belle Ile en Mer qui sont tous simplement charmants. On a pu se promener dans les petites rues bordées de jolies maisons de toutes les couleurs, visiter des monuments magnifiques tels que la Citadelle Vauban, faire du shopping et surtout on a très très bien mangé ! Notre seul regret est de n'avoir pas pu rester assez longtemps pour louer des vélos et faire le tour de l'île...

Le bateau c'est un autre moyen de voyager et de visiter. Tout d'abord car c'est un moyen de transport très lent (probablement le plus lent qui existe!). Pour chaque étape de notre trajet, nous avons mis en moyenne entre 4 et 5 heures... Ca peut paraitre très long et ennuyeux, mais ce n'est pas le cas. C'est très curieux car sur un bateau, on ne s'ennuie jamais ! Il y a toujours quelque chose à faire : tenir le bon cap, surveiller la météo, faire la navigation, préparer l'apéro...! On apprend à prendre le temps et on savoure chaque moment à bord.

De plus, par la mer, on aborde les destinations différemment : débarquer dans un ville par le port, c'est très différent ! Déjà entrer au port et faire les manoeuvres pour "garer" le bateau, c'est un épreuve et de plus assez stressante. Après il y a tout un tas de choses à faire : vider les poubelles, aller à la capitainerie pour prendre une douche et faire les démarches administratives, ... Et seulement après, on peut partir découvrir la ville à pied, en flanant et en prenant son temps !  

 Une première expérience riche et très positive que nous avons vraiment hâte de renouveller ! Pour la prochaine location, ce sera cet été fin août, et j'ai déjà hâte....!

Le joli port de Sauzon à Belle Ile

Mouillage à Sauzon, Belle Ile

port de Sauzon

Les maisons colorées de Sauzon

en mode détente !

la minuscule cuisine du bateau!

 

 

03 juin 2018

Mon secret belle peau : surprise garantie !

biaphine 1 1

Hello les cocottes,

Aujourd'hui, j'aborde un sujet assez inhabituel sur ce blog. Je parle très peu de soin et beauté par ici alors que c'est pourtant une de mes grandes préoccupations. En effet, passé un certain âge, je pense que prendre soin de sa peau (et de sa personne de manière générale) devient une priorité, car personne n'a envie d'avoir une peau ridée et faire plus vieille que son âge ! La grande question étant : comment avoir une belle peau et quels soins utiliser ?

Pendant longtemps, je n'ai pas accordé trop d'importance aux produits de beauté ou de soin. J'ai quand même toujours fait attention à mettre de la crème tous les jours car j'ai une peau très sèche, mais j'achetais des produits de soin classiques qu'on peut trouver en grandes surfaces.  Et puis un jour, à l'approche de la trentaine, j'ai constaté que ce type de crème ne suffisaient plus : j'ai commencé à avoir des pores dilatés (berk !) et la peau de plus en plus sèche.

Et là a débuté la quête du produit parfait ! Pendant plusieurs années, j'ai testé tout un tas de crèmes et produits de toutes marques (Biotherme, Clinique, Garancia, L'Oréal, etc...) dans l'espoir de faire partir ces vilains pores qui semblaient indélogeables. Mais sans grand succès... Je ne dis pas que ces crèmes étaient inefficaces, au contraire j'étais plutôt satisfaite de la plupart d'entre elles, mais par contre, les pores même s'il diminuaient un peu, restaient (trop) visibles.

La première victoire !

Et puis un jour, par hasard - toutes les grandes découvertes se font par hasard, pas vrai ? - en vacances, j'avais oublié ma crème hydratante et du coup j'ai mis sur mon visage de l'huile sèche de Nuxe et au bout de quelques jours, j'ai remarqué que mes pores s'étaient considérablement réduits... Miracle ! Ce fut la première étape d'amélioration de ma routine de soin : toujours commencer par appliquer une huile avant de mettre ma crème.

Cela a résolu le problème et m'a contenté pendant quelques temps... Mais au bout de quelques années supplémentaires, j'ai constaté que ça ne suffisait plus. J'ai continué à appliquer de l'huile et des super crèmes hydratantes tous les jours (j'ai notamment adopté la Crème Riche de La Roche -Posay), mais dernièrement, ma peau a recommencé à faire des siennes : retour des pores et sècheresse intense (avec notamment des traces blanches aux commissures des lèvres en hiver)...

Le Secret ULTIME !

Et c'est à nouveau complètement par hasard et en vacances que j'ai trouvé la solution et le secret ultime ! L'été dernier, à court de crème, j'ai décidé d'appliquer de la biaphine sur mon visage... Et là, j'ai trouvé que l'effet sur la peau était super agréable, et depuis j'ai remplacé ma crème de jour (et même parfois de nuit) par de la biaphine, et le résultat est tout simplement génial : ma peau n'est plus du tout sèche, elle a gagné en élasticité et en qualité, et les pores ont totalement disparu ! Je suis tout simplement ravie !

En y réfléchissant, je me dis que c'est finalement assez logique que la biaphine apporte autant de bienfaits à la peau : c'est une crème qui apaise et soigne les peaux abimées et brulées par le soleil. Il est donc compréhensible qu'elle fasse autant de bien à nos peaux agressées et désséchées par la pollution et le stress.

Par contre, je vous rassure si vous n'aimez pas les crèmes trop grasses ou riches : elle est absorbée super rapidement par la peau et ne laisse donc pas la peau luisante comme ça peut être le cas pour certaines crèmes. Vous pouvez aussi choisir de vous en faire des masques le soir et de dormir avec. Le lendemain vous allez vous réveiller avec une peau souple et super hydratée ! Un vrai bonheur et pour un prix défiant toute concurrence...

Ma routine de soin aujourd'hui :

La biaphine est devenue partie intégrante de ma routine soin, et j'en suis pour l'instant super contente. J'en applique généralement le matin, mais il peut m'arriver d'en mettre le soir également si je sens que j'ai la peau trop sèche. Si comme moi, vous souffrez d'une peau sèche et irritée, je vous recommende de tester mon petit secret, je suis sure que vous ne le regretterez pas ! ;-p 

 

Posté par shanghaijess à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,