bateau10 1

Me voici de retour après une semaine bien méritée de vacances... Semaine très attendue car nous avions prévu de louer un bateau et de naviguer pour la première fois seuls, c'est à dire sans moniteur, ni aucun accompagnateur !

Ca fait environ un an que mon chéri et moi-même enchainons les stages de voile, afin de nous former pour un potentiel congé sabbatique en bateau ! Pour ma part j'ai fait 5 stages depuis juillet 2017. Un gros investissement donc en temps et en argent qui fait partie de notre programme de préparation et qui est loin d'être fini car nous avons encore une année devant nous avant le "possible" grand départ. Je dis "possible" car notre décision n'est pas encore prise, mais elle ne devrait pas tarder à se faire, ce n'est plus qu'une question de semaines...

Mais revenons à cette semaine en solo !

Nous avons loué un First 25 (c'est un voilier de 7,5M) dans le port du Crouesty, et nous avons navigué pendant une semaine dans la Baie de Quiberon.

Notre parcours de navigation a été élaboré avec soin par mon chéri en fonction du sens du vent et des marées très contraignantes dans cette région :

1er jour : Navigation du port du Crouesty jusqu'à l'Ile de Houat

2e jour : Navigation de l'Ile de Houat jusqu'au port de La Trinité

3e jour : Navigation de La Trinité jusqu'au port de Sauzon, à Belle Ile en Mer

4e jour : Navigation jusqu'au port du Palais, toujours à Belle Ile en Mer

5e jour : Navigation jusqu'à Quiberon

6e jour : Retour avec un jour d'avance au Port du Crouesty - En raison d'un avis de grand frais, nous avons préféré être prudents

Les difficultés rencontrées :

- La préparation de la navigation :

Les marées étant très importantes en Bretagne, il faut vraiment bien préparer sa navigation à l'avance et puis refaire le point de nouveau chaque matin pour checker la météo. Et si les conditions ne sont pas bonnes, il faut être prêt à changer ses plans. Pour nous, c'était vraiment sécurité avant tout, on ne voulait prendre aucun risque.

Globalement nous avons eu de la chance, nous avons débuté avec 3 jours de grisaille et du vent qui nous a permis d'avancer à un bon rythme (à une moyenne de 5 noeuds). Puis nous avons eu 2 jours très ensoleillés mais avec une mer très calme et peu de vent, et le 2 derniers jours, nous avons eu beaucoup de vent, ce qui a été assez sportif, mais c'est sympa aussi ! Malgré tout, nous avons dû changer nos plans plusieurs fois pour s'adapter à cette météo très changeante. Par exemple, nous avions prévu d'aller jusqu'au port de Piriac et puis nous avons finalement renoncé parce que le vent était très fort ce jour-là et de plus, soufflait dans le sens opposé...

- Naviguer à deux :

Pendant les stages, il y a un moniteur qui répartit les rôles de chacun et nous dit quoi faire suivant les situations. Pour cette première fois seuls à bord, nous avons dû nous répartir les rôles ("tu prends la barre ou tu t'occupes des voiles ?"). La grosse difficulté est probablement de ne pas tout le temps faire la même chose et aussi de ne pas s'engueuler au moindre problème ! Parce qu'il y a forcément des moments de stress à gérer. Je ne vous cacherai pas qu'il y a eu une ou deux engueulades sur le bateau, mais je trouve que c'est plutôt un bon score pour une première fois !

- Les manoeuvres de port :

C'est la grande angoisse ! Manoeuvrer un bateau dans un port est très stressant surtout quand on arrive dans un port qu'on ne connait pas ! Le bateau ce n'est pas comme une voiture, c'est assez peu manoeuvrant et pas facile à diriger. On s'est fait quelques frayeurs, mais globalement on s'en ai bien tiré et surtout on n'a eu aucune accroche, ouf ! C'est dans cas cas-là qu'on se dit que louer un petit bateau, c'était une super idée !

Dej en plein milieu de la mer !

Mes impressions : bonheur bonheur bonheur !

J'ai tout simplement adoré cette semaine ! J'appréhendais les stages de voile en raison de l'étroitesse d'un bateau et de la promiscuité (on est souvent entre 6 et 8 par stage), mais c'est très différent lorsqu'on est en seuls même sur un petit bateau. Certes l'espace est réduit, mais on s'y est adapté sans aucun problème !

J'ai particulièrement apprécié les ports de Belle Ile en Mer qui sont tous simplement charmants. On a pu se promener dans les petites rues bordées de jolies maisons de toutes les couleurs, visiter des monuments magnifiques tels que la Citadelle Vauban, faire du shopping et surtout on a très très bien mangé ! Notre seul regret est de n'avoir pas pu rester assez longtemps pour louer des vélos et faire le tour de l'île...

Le bateau c'est un autre moyen de voyager et de visiter. Tout d'abord car c'est un moyen de transport très lent (probablement le plus lent qui existe!). Pour chaque étape de notre trajet, nous avons mis en moyenne entre 4 et 5 heures... Ca peut paraitre très long et ennuyeux, mais ce n'est pas le cas. C'est très curieux car sur un bateau, on ne s'ennuie jamais ! Il y a toujours quelque chose à faire : tenir le bon cap, surveiller la météo, faire la navigation, préparer l'apéro...! On apprend à prendre le temps et on savoure chaque moment à bord.

De plus, par la mer, on aborde les destinations différemment : débarquer dans un ville par le port, c'est très différent ! Déjà entrer au port et faire les manoeuvres pour "garer" le bateau, c'est un épreuve et de plus assez stressante. Après il y a tout un tas de choses à faire : vider les poubelles, aller à la capitainerie pour prendre une douche et faire les démarches administratives, ... Et seulement après, on peut partir découvrir la ville à pied, en flanant et en prenant son temps !  

 Une première expérience riche et très positive que nous avons vraiment hâte de renouveller ! Pour la prochaine location, ce sera cet été fin août, et j'ai déjà hâte....!

Le joli port de Sauzon à Belle Ile

Mouillage à Sauzon, Belle Ile

port de Sauzon

Les maisons colorées de Sauzon

en mode détente !

la minuscule cuisine du bateau!